Navigation : discrimination

Le réalisateur Spike Lee n’est jamais du genre à donné dans la dentelle, mais l’homme n’a jamais, non plus, tenté de faire entrer de force la morale de ses films dans la tête des cinéphiles. Avec Da 5 Bloods, le cinéaste aborde de front la question du racisme dans la société américaine, dans un film dont la sortie sur Netflix tombe au moment où les États-Unis sont de nouveau ébranlés par le « péché originel », celui de l’esclavagisme et du racisme qui l’accompagne toujours.

La mort de George Floyd lors d’une intervention policière servira-t-elle de grand unificateur entre les divers groupes politiques et sociaux des États-Unis? Une récente enquête du Pew Research Center révèle qu’à travers l’ensemble des groupes ethniques, et même entre les principaux partis, la majorité des personnes interrogées appuient le mouvement Black Lives Matter. 

Les manifestations contre le meurtre de George Floyd par des policiers de Minneapolis ont eu des échos dans les rues du monde entier, et jusque dans des revues savantes et des associations scientifiques. Parce que le racisme systémique se glisse aussi dans la recherche.

Ce n’est plus un secret que le gouvernement chinois a beaucoup investi dans les technologies de reconnaissance faciale —technologies qui, dans une société qui investit également beaucoup dans la surveillance vidéo, peuvent permettre de suivre à la trace une personne. Voilà que l’ADN pourrait théoriquement permettre d’aller encore plus loin. 

Dans l’annonce faite la semaine dernière par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), à l’effet que les années 2010 seront la décennie la plus chaude depuis un siècle et demi, un élément est passé inaperçu: 7 millions de personnes ont été déplacées au cours des six premiers mois de 2019 à cause d’événements météorologiques. 

Si l’on imagine la politique étrangère comme une partie de golf, le premier ministre du Canada Justin Trudeau s’est contenté de jouer le caddy du président des États-Unis Donald Trump, peut-on déduire de l’analyse des professeurs à l’université Carleton à Ottawa, David Carment et Richard Nimijean dans le Monde diplomatique d’octobre.

Comment s’opposer à la volonté du gouvernement caquiste de mettre un terme à un débat déchirant mêlant opportunisme et sentiment d’appartenance qui dure depuis une dizaine d’années? Pourtant, l’application du projet de loi 21 de même que les multiples réactions pour et contre ne se soucient pas de la souveraineté de l’État, rien à voir avec l’au-delà. 

Quatre épisodes, ces dernières semaines, révèlent que l’avenir de la vaccination se jouera peut-être devant des tribunaux… ou sur les réseaux sociaux. Et ces épisodes posent des questions sur la possibilité (ou non) d’établir un dialogue avec les éléments les plus extrêmes des groupes anti-vaccins.

Les femmes ont encore du mal à se tailler la place qui leur revient dans les publications de recherche scientifique, particulièrement dans les plus influentes. Et elles figurent encore trop peu également parmi les signataires-clefs (premier ou dernier auteur de la liste), soit les signataires qui sont les plus souvent cités.