On ignore leur signification : les hypothèses vont de marqueurs territoriaux jusqu’à des rituels religieux. Les chercheurs notent toutefois que les plus gros dessins font toujours face au fleuve et peuvent parfois être vus de loin.