Navigation : Roman

Ce que Téa Mutonji écrit, le lecteur le reçoit en plein visage. Dire que l’expérience est agréable serait bien honnêtement un mensonge, mais l’objectif de la littérature n’est pas nécessairement de faire plaisir. Et c’est tant mieux.

Noces de coton n’apporte pas de réponse à ce questionnement tout à fait d’actualité. Mais la réflexion demeure importante, essentielle, même, pour espérer trouver de nouvelles portes de sortie et ainsi sortir de ce cercle vicieux.

Si les derniers chapitres sont heureusement plus enlevants et offrent davantage de profondeur, La Team Batista déçoit hélas par son côté beige et quelque peu ennuyeux.