Navigation : Essais

Essais
0

Histoire et philosophie des mots

Andrea Marcolongo est une mordue. Une mordue des mots: de leur origine, de leur histoire, de leur évolution, de leur sens premier et tous les autres sens qu’ils peuvent prendre au fil du temps et des circonstances, mais aussi selon notre bon vouloir. Les dictionnaires étymologiques sont pour elle comme des magasins de bonbons pour un enfant. Et, à moins d’être diabétique de la langue ou d’être carié du vocabulaire, on ne peut que la suivre dans cette bonbonnière qui a pour titre Étymologies pour survivre au chaos¸ une publication des éditions Les belles lettres.

Essais
0

Une histoire de feu et de sang: Game of Thrones décortiqué

On ne compte plus les essais et les articles sur l’univers de Game of Thrones, que ce soit pour examiner ses structures politiques, économiques, militaires; l’influence d’oeuvres classiques, ou encore ses relations de pouvoir entre ses personnages. Une histoire de feu et de sang – Le Moyen Âge de Game of Thrones, de Florian Besson et Justine Breton, paru aux Presses universitaires de France, fait à la fois office de synthèse des travaux de recherche sur la saga, tout en examinent le méga-phénomène culturel sous l’angle des références à cette période faste de notre histoire.

Essais
0

Est-ce la fin du capitalisme?

Depuis le Sommet de la Terre, tenu à Rio de Janeiro en 1992, qu’avons-nous fait pour sauver la planète? Que savons-nous? Qu’est-ce qui ralentit les visées de celles et ceux qui souhaitent garantir la possibilité d’un avenir pour leur descendance et pour l’humanité en général? Voilà plusieurs questions auxquelles répond ou tente de répondre l’ingénieur agronome Daniel Tanuro dans son livre intitulé Trop tard pour être pessimistes! Écosocialisme ou effondrement et publié chez M Éditeur.

Essais
0

Littérature – La maison brûle, le livre-extincteur

Oui, il est quelque peu paradoxal d’aborder l’enjeu central du plus récent livre de l’essayiste Naomi Klein, La maison brûle, alors que le tiers des habitants de la planète sont confinés chez eux des suites de la pandémie de coronavirus, et que la consommation énergétique et la pollution en sont diminuées de façon notable en raison de cette quarantaine forcée. Ceci était dit, l’oeuvre est tout aussi pertinente: après tout, la crise climatique n’est pas disparue, loin de là, quarantaine ou non.

Essais
0

Club de lecture – La Première Guerre mondiale, par les yeux de John Keegan

Est-il encore nécessaire de présenter John Keegan? La réputation du célèbre historien militaire et journaliste britannique n’est plus à faire, et nombreux sont les ouvrages qui portent son nom. L’essai – ou est-ce plutôt un compte-rendu? – portant sur la Première Guerre mondiale, paru en 1999 en version originale anglaise, puis en 2003 dans la langue de Molière, permet de se replonger dans un horrible conflit en suivant la plume accrocheuse de l’auteur.

À la une
0

Littérature – Attraper le Boys Club par les couilles

Nous vivons dans un homme pensé par et pour les hommes. Fort heureusement, les tentatives de transformation de cette société résolument patriarcale depuis des siècles permet d’y aller d’une série de réflexions profondes sur les bases sur lesquelles s’appuient nos façons de fonctionner et d’agir. Le Boys Club, publié aux Éditions du remue-ménage, ouvre justement la porte à l’une de ces réflexions, menée ici de main de maître par Martine Delvaux.

À la une
0

Les tranchées et Les retranchées, plonger dans le doute

En apparence, Les tranchées et Les retranchées, deux essais écrits à six années d’intervalle par l’auteure Fanny Britt, sont simples: deux plaquettes parues chez Atelier 10, la maison d’édition rattachée au magazine Nouveau Projet. Pourtant, l’expression anglaise prend ici tout sens, et il ne faut certainement pas juger un livre à sa couverture. Le lecteur (ou la lectrice) plonge ici dans l’un des grands questionnements fondamentaux: peut-on différencier féminité et maternité?

À la une Un homme barbu souriant
1

La vie en gros, le plaidoyer anti-grossophobie

La société est discriminatoire envers les personnes grosses, non seulement ce qui concerne leur précarité économique, ou encore leurs chances de décrocher un emploi, par exemple, mais elle semble carrément conspirer pour nuire à leur existence même. Publié chez Somme Toute, l’essai La vie en gros – Regard sur la société et le poids, écrit par Mickaël Bergeron, constitue un rappel essentiel de cette discrimination qui n’a pas lieu d’être.

Essais Un homme devant un lutrin livre un discours.
0

Pourquoi le monde n’existe pas – Casser la coquille du virtuel

«Il n’y a pas de recherches sérieuses sur l’activité criminelle de la Silicon Valley, c’est une attaque des États-Unis et de la Chine et nous n’y répondons pas», a affirmé le philosophe allemand Markus Gabriel au quotidien El País le 1er mai. Son essai Pourquoi le monde n’existe pas parut à Berlin en 2013 vulgarise une nouvelle philosophie : le nouveau réalisme.