Navigation : Asie

Si la reprise des actes de violences israéliens dans les Territoires palestiniens occupent maintenant la Une des journaux, la situation sanitaire en Inde est toujours aussi précaire, avec quelque 400 000 nouveaux cas de COVID-19 par jour, un nombre qui est fort probablement sous-estimé. Selon Céline Füri, coordonnatrice humanitaire chez Oxfam-Québec, la crise indienne est d’ailleurs aussi économique et alimentaire. Entretien.

L’année 2021 sera-t-elle celle de l’Afrique et de la Chine? Après un ralentissement en 2020, en raison des impacts économiques, sociétaux et médicaux de la COVID-19, cette année devrait marquer la relance de la collaboration économique – mais aussi en bonne partie politique – entre le continent africain et la Chine, indique un récent rapport du magazine The Economist.

La stratégie géopolitique de la Chine donne-t-elle réellement les résultats escomptés? Que ce soit en raison des pressions sur ses voisins en mer de Chine, sa volonté de faire taire toute dissension politique à l’intérieur de ses frontières, ou pour sa gestion de la pandémie de COVID-19, les opinions négatives du régime communiste de Pékin ont largement augmenté au sein d’un groupe de 14 pays visé par une récente enquête du Pew Research Center.

Les nouvelles concernant l’émergence d’un nouveau coronavirus, qui évoque le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) de 2002 et 2003 ont beau ne pas être excessivement alarmantes, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dit garder un oeil sur la situation en Asie du Sud-Est, alors qu’on recense au moins un décès en Chine des suites de cette nouvelle maladie.

La guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine n’a pas que des conséquences économiques, bien que celles-ci soient majeures: selon une récente étude du Pew Research Center, plus de la moitié des Américains estiment qu’il existe des frictions avec Pékin, et environ le quart des habitants du pays de l’Oncle Sam jugent que la Chine est la plus grande menace envers les États-Unis.