Navigation : Médias

Ils sont trois: trois journalistes d’autant de médias, qui se penchent sur autant de domaines de l’actualité. Ces trois journalistes ont cependant quelque chose en commun: ils ont tous été affectés, de diverses façons, par la pandémie de COVID-19. Découvrez leur histoire dans le 56e épisode d’Entretiens journalistiques.

Ils sont jeunes. Enfin, ils le sont un peu moins. Mais ils portent toujours en eux le feu sacré, la volonté d’ébranler les colonnes du temple médiatique et de changer les choses. Voilà pourquoi ils lancent Prendre parole – Lettres de la (plus si jeune) relève journalistique, un collectif publié aux Éditions Somme toute, le sujet du 53e épisode du podcast Entretiens journalistiques.

La droite américaine s’entre-déchire-t-elle par médias interposés? À mesure que Fox News s’éloignait des arguments avancés par l’ex-président américain Donald Trump, celui-ci s’est tourné vers Newsmax et OAN, deux réseaux beaucoup plus campés à droite, et surtout plus disposés à répéter les allégations sans fondement de l’ancien locataire de la Maison-Blanche, y compris certains de ses pires mensonges. Selon une étude du Pew Research Center, cependant, de là à évoquer la disparition du plus vieux des trois réseaux, il y a tout un pas à franchir.

Plusieurs de leurs collègues ont été victimes d’intimidation, d’atteinte à leur vie privée, d’injures, de harcèlement et, dans certains cas, de menaces. Une quarantaine de vulgarisateurs et de regroupements francophones, lancent une alerte, dans le contexte d’une lutte à la désinformation où les armes sont inégales.

Il y a la violence flagrante, les arrestations, voire l’exécution des journalistes. Mais parmi les autres entraves au métier de reporter, révèle un récent rapport de Reporters sans frontières (RSF), le sexisme est l’une des principales barrières à l’exercice de ce travail par des femmes.