Browsing: Politique

La période de conflit active, c’est-à-dire les 120 premiers jours de la guerre, sans tenir compte de la période de construction d’infrastructures, a entraîné l’émission de 420 000 à 652 000 tonnes de CO2. Si l’on tient compte de la construction avant et après la guerre, le total augmente de façon importante, pour atteindre une fourchette allant de 47 millions à 61 millions de tonnes de GES.

« En ce moment, nous avons un problème avec ces modèles, qui sont non seulement biaisés, mais proposent aussi de la désinformation. Cependant, il existe un grand potentiel démocratique pour les citoyens, si nous sommes en mesure d’améliorer les modèles langagiers afin d’offrir des réponses nuancées et de l’information exacte. »

La progression vers le verdissement est toutefois fortement variable: de fait, à peine 18% des compagnies, en 2022, disaient viser une réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre, contre seulement 14% trois ans plus tôt.