Browsing: présidence

Les narcissiques, en raison de leur besoin de protéger leur image de soi surdimensionnée, commettent des erreurs lorsqu’ils sont stressés et résistent à l’idée de revoir leurs stratégies, malgré leurs échecs.

Ultimement, les courses électorales pour combler certains sièges au Sénat américain auront fini par correspondre aux votes des électeurs américains lorsqu’est venu le temps de choisir un nouveau président des États-Unis, révèle le Pew Research Center dans une récente analyse.

Il y a quelque chose de franchement accrocheur dans le jeu Suzerain, un simulateur politique développé par Torpor Games et publié par Fellow Traveller. À l’image de la véritable sphère de la vie publique, toutefois, le titre est aussi limité par des contraintes qui peuvent parfois s’avérer franchement frustrantes.

Confrontée à des attaques sans précédent de la part de l’actuel président américain, Donald Trump, contre la liberté de presse, Reporters sans frontières en appelle aux deux adversaires en vue de la présidentielle de novembre, républicain comme démocrate, d’adopter huit recommandations pour assurer que les journalistes pourront faire leur travail sans entraves au lendemain de l’élection.

Pour la première fois de l’histoire récente des États-Unis, la date de l’élection présidentielle américaine, prévue le 3 novembre, sera-t-elle reportée? Selon une enquête du Pew Research Center, la pandémie de coronavirus pourrait avoir un impact important sur la tenue de cet important processus politique. C’est du moins l’avis de 66% des personnes sondées, et une majorité des répondants proposent d’accroître la participation en favorisant le vote par la poste.

Comment comprendre le phénomène Donald Trump? Comment expliquer la recrudescence de la haine, de la peur, du protectionnisme économique débridé, du corporatisme mêlé de patriotisme corrompu et à l’odeur de moisissure? Le documentariste Errol Morris s’installe avec nul autre que Steve Bannon, ancien responsable de la campagne Trump et ex-conseiller stratégique du président, dans American Dharma, pour faire la lumière sur le séisme socio-économique-politique de nos voisins du Sud.

La chute du président bolivien Evo Morales, entre autres poussé vers la sortie par plusieurs de semaines de contestation populaire, mais aussi suite à la pression de l’armée, qui réclamait sa démission, inquiète les Nations unies, qui appellent à la retenue après ce coup de tonnerre politique.

L’élection à 39.08 %, soit 7 356 votes, de l’historien Guðni Thorlacius Jóhannesson le 25 juin met un terme aux 20 ans de présidence d’Ólafur Ragnar Grímsson. Le webzine Reykjavik Grapevine a interviewé les candidats le 18 juin, voici l’entrevue avec le président désigné.