Navigation : Technologie

Quelques camions. Un route détrempée. Une simulation de conduite dans des conditions franchement déplaisantes. Il n’en fallait pas plus pour que Spintires remporte un succès surprise auprès des amateurs de simulation. Finies, les pistes bien goudronnées des jeux de course ou le sable des rallyes. Place à la profonde boue collante et envahissante de la Sibérie. Pourquoi, alors, ne pas étendre le concept lors de la suite?

La révolution est morte… vive la révolution! Trois ans après la fin de Wolfenstein: The New Order, où notre héros B.J. Blazkowicz semblait trouver la mort après avoir éliminé son ennemi juré, le voilà qui reprend du service dans The New Colossus, qui nous amène dans un territoire américain placé sous la botte des nazis.

La dépendance au jeu en ligne pourrait être une invention. Les gens jouent de façon excessive non pas parce qu’ils sont dépendants au jeu lui-même, mais parce qu’ils sont malheureux à propos d’autres aspects de leur vie, selon une étude ayant suivi des milliers de joueurs en ligne pendant six mois.

L’Ukraine et la Russie ont été victimes mardi d’une cyberattaque avec la diffusion d’un virus baptisé « BadRabbit », ce qui a entraîné des retards de vols dans un aéroport ukrainien et perturbé plusieurs organes de presse russes. 

Malgré ses graphiques minimalistes, N++ donnera du fil à retordre aux amateurs de jeux de plateforme qui aiment relever des défis, avec plus d’un millier de tableaux, tous plus difficiles les uns que les autres, à se mettre sous la dent.

« Le jeu de course le plus beau, le plus réaliste et le plus avancé de la planète. » Rien de moins! Force est d’admettre que les développeurs de chez Slightly Mad Studios sont ambitieux. Et si le résultat de leurs efforts, le jeu de course Project Cars 2, récemment lancé sur PC et consoles sous l’étiquette Bandai Namco, est effectivement magnifique et particulièrement prenant, il est aussi franchement exigeant. 

Il y a de ces innovations qui provoquent leur lot de frustrations… Avant que l’on se rende compte que la faute repose sur des facteurs physiques, et non pas l’appareil ou le gadget lui-même. Et c’est exactement le cas pour le Sensibo Sky, un module permettant de contrôler son climatiseur à l’aide de son téléphone intelligent.