Auteur/autrice : Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Sans vraiment apporter rien de bien nouveau (à part peut-être sa facture visuelle), Death or Treat mixe de façon très efficace des mécaniques de hack’n’slash, de jeu de plateformes et de « rogue-like » pour créer une expérience solide, qui donnera du fil à retordre aux joueurs chevronnés malgré ses graphiques mignons et adorables.

Lire plus

« Honnêtement, je m’attendais à un insipide navet avec Cocaine Bear, mais le long-métrage a largement dépassé mes attentes grâce à son scénario abracadabrant (mais vrai!), et surtout son sens de l’humour, aussi grinçant qu’efficace. Ce n’est peut-être pas un chef-d’œuvre du septième art, mais c’est quand même très divertissant. »

Lire plus

Proposant un équilibre parfait entre action et humour, il n’est pas étonnant que Kaiju N° 8 se soit déjà écoulé à plus de quatre millions d’exemplaires et aie eu droit à sa propre série animée. Même ceux et celles qui ne sont habituellement pas friands de mangas risquent d’apprécier ce titre fort divertissant.

Lire plus

Le cinéma de genre est toujours à son meilleur lorsqu’il dit quelque chose de pertinent sur notre société et suscite la réflexion, et c’est assurément le cas de M3GAN, l’un des films d’horreur les plus originaux des dernières années.

Lire plus

Les amateurs de baseball peuvent difficilement être mieux servis qu’avec MLB The Show 23, mais même ceux qui, comme moi, n’ont que peu d’intérêt pour le baseball, auront tout de même du plaisir avec ce titre d’une qualité exceptionnelle.

Lire plus

Célébrant la sensualité et la beauté des corps en mouvement tout en proposant une histoire d’amour adulte et peu conventionnelle, Magic Mike’s Last Dance ne plaira probablement pas aux personnes n’ayant aucun intérêt pour la danse, mais ceux et celles qui ont aimé les films précédents ne seront pas déçus par cette conclusion.

Lire plus