Navigation : prospero

Théâtre / Cirque
0

Je disparais, la pièce qui sombre dans le néant

Sur la scène entièrement nue du Théâtre Prospero, c’est la catastrophe. Mais une catastrophe amortie, amoindrie, distillée au compte-gouttes, vécue comme un déchirement intérieur par les personnages, certes, mais comme une nuisance à laquelle on pense à peine par le reste de la population.

Théâtre / Cirque
0

Far Away, l’horreur proche… et lointaine

Dans un monde perpétuellement plongé en guerre, où la liberté de pensée s’est peu à peu effacée face à la résignation et à l’acception de l’institutionnalisation de la violence par les autorités, une jeune femme tente de faire la différence. Ou, du moins, de surnager assez longtemps pour reprendre son souffle.

Théâtre / Cirque
0

Théâtre – La guerre de l’idéal

Odon Von Horvath n’est pas un auteur très monté au Québec. Cet auteur allemand d’après-guerre que l’on pourrait comparer à Büchner, Muller ou Brecht, ne semble pas trouver résonnance en Amérique. Pourtant, dans la salle du Théâtre Prospéro ce soir-là, tout le monde est à l’écoute.

Théâtre / Cirque
0

La grande déception d’Act of God

Celles et ceux qui me connaissent savent que le Prospero reste (et continuera certainement d’être) l’un de mes théâtres préférés à Montréal. La diversité des pièces offertes, la qualité des spectacles, ainsi que le talent des comédiens et autres praticiens du théâtre qui s’y produisent contribuent certainement à cette excellente réputation que je n’ai pas peur de défendre à tous vents. Aussi, c’est non sans un certain désarroi que j’ai assisté à la pièce Act of God, qui bien qu’elle laissait promettre de grands moments dramatiques, s’est traduite en une déception aussi vive et froide qu’un matin de janvier.

Théâtre / Cirque
0

Blink, la vie des gens ordinaires

Une vingtaine de personnes entassées dans la salle intime du Théâtre Prospero. Deux humains tout ce qu’il y a de plus (a)normal racontent leur rencontre et l’évolution de leur relation. Bienvenue dans l’univers réaliste de Blink.

Théâtre / Cirque
0

Théâtre – Campagne obscure

Il fait nuit, les enfants dorment, Corinne attend Richard, son mari. Il est médecin de campagne, il revient tard. Sauf que ce soir il ne revient pas seul, il porte dans ses bras une jeune fille inconsciente. La discussion rituelle du soir se teinte alors des questions de Corinne: qui est cette femme? Pourquoi Richard l’a-t-il ramenée chez eux?

Théâtre / Cirque
0

Théâtre – Qui gagne?

Dans la solitude des champs de coton est une pièce à monologue dans laquelle s’affrontent et se confrontent sournoisement un vendeur et un acheteur. Originellement écrit pour deux hommes, le metteur en scène Roland Auzet a fait le choix artistique d’engager deux actrices pour jouer ce texte : Anne Alvaro et Audrey Bonnet.