Navigation : paris

Il aura fallu attendre plusieurs mois, mais il sera finalement possible de s’émerveiller devant les tableaux de maîtres de la période postimpressionniste dans les galeries du Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM). Dès le 4 juillet, le public pourra découvrir Paris au temps du postimpressionnisme – Signac et les Indépendants, une exposition qui sera présentée jusqu’au 15 novembre.

Ah, quoi de mieux, après un roman évoquant la colère et l’envie de tuer, et avant d’évoquer un essai abordant la terrifiante question de la lente autodestruction de notre civilisation, qu’un roman racontant la fin de notre civilisation et la multiplication de créatures ayant le besoin primal de consommer de la chair fraîche? Nécropolitains, de Rodolphe Casso, transforme suffisamment les clichés de l’univers des morts-vivants pour devenir un roman particulièrement prenant, où l’on découvrira la capitale française sous un tout autre angle.

Après avoir tourné l’incontournable court-métrage Un chien andalou (1929), le cinéaste Luis Buñuel frappe un mur en projetant L’Âge d’or à Paris en 1930. Avec le long-métrage d’animation Buñuel après l’âge d’or adapté de la bande dessinée de Fermín Solís, le cinéaste Salvador Simó relate comment le surréaliste invétéré s’est sorti de ce pétrin.

L’Union européenne (UE) est garante de la paix et de la prospérité, mais Bruxelles est déconnectée des citoyens ordinaires, affirment des habitants de nombreux pays du Vieux Continent interrogés dans le cadre d’un coup de sonde du Pew Research Center.

Un précédent historique: pour la première fois depuis l’accumulation de données à ce sujet, trois villes se partagent le titre enviable (ou peu enviable, c’est selon) de cité la moins abordable du monde: Singapour, Hong Kong et Paris sont ainsi considérées comme les endroits où le coût de la vie est le plus élevé, affirme The Economist dans un rapport publié mardi.

L’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi survenu le 2 octobre 2018 au consulat de l’Arabie saoudite à Istanbul en Turquie est un incident assez grave pour Berlin afin de justifier l’interruption de la vente de 48 avions de guerre Eurofighter Typhoon à Riyad, rapporte Reuters le 15 février.