Browsing: bande-annonce

Hugo Prévost et Kevin Laforest se penchent sur le nouveau film de Richard Linklater mêlant action, comédie romantique et… réflexion sur l’identité et la personnalité.

On voudrait tant que les produits Star Wars, qu’il s’agisse de films, de séries télé, ou encore de jeux vidéo, fonctionnent. On voudrait revivre cette époque bénie où l’on a découvert les aventures de Luke Skywalker et de ses amis. Ou même approfondir un univers complexe en examinant les implications morales d’une guerre de guérilla (rebonjour, fantastique Andor). Mais on nous sert plutôt du réchauffé inintéressant, avec The Acolyte. Quel gâchis.

Grevé par des problèmes d’interface, ralenti par une intelligence artificielle qui semble activement nous mettre des bâtons dans les roues, incapable de se brancher entre le mode solo et le mode multijoueurs, Men of War II a clairement encore besoin d’amour. De beaucoup d’amour. Et c’est dommage. Parce que lorsque les astres sont alignés, la guerre en devient presque agréable.

Plutôt qu’être médiocre, ou même être tellement horrible qu’il en devient bon, Atlas est seulement (très) mauvais. Un film qui sera vu des centaines de milliers, voire des millions de fois, seulement parce que Netflix le recommande en lançant le service. Quand seule la force du nombre, le poids technologique d’un géant, peut justifier un tel gâchis, il y a de quoi véritablement souhaiter l’apocalypse robotique…

Légèrement trop lent – et grindy, bien que ce mot ne soit absolument pas français et qu’il fasse retrousser les oreilles de ce journaliste – pour son propre bien, Swarm Grinder n’en demeure pas moins un divertissement fort sympathique. Un petit jeu pour occuper notre temps libre. Car quoi de mieux, pour nous détendre, que le stress et la violence?