Loop Hero, les randonnées dangereuses

0

Il suffit franchement d’un rien pour nous amuser, et non seulement nous amuser, mais relever le pari risqué de nous divertir en utilisant des mécaniques connues, mais que l’on aura juste assez modifiées pour leur donner un vernis de nouveauté. C’est pourtant ce qu’accomplit Loop Hero, un jeu d’action et d’aventure qui représente l’une des belles surprises de 2021.

Développé par le gens de chez Four Quarters, et publié par Devolver Digital, qui a heureusement l’habitude de prendre des chances avec des titres qui sortent de l’ordinaire, Loop Hero réduit au strict minimum le concept du héros qui doit sauver le monde: au lieu de disposer d’un gigantesque monde généralement ouvert, avec des graphismes à couper le souffle, voilà que les créateurs du titre proposent… un seul sentier.

En fait, plusieurs sentiers, mais toujours un à la fois, que le héros va parcourir encore, et encore, et encore. Au passage, il faudra affronter divers monstres, histoire de recueillir des ressources qui permettront d’améliorer notre camp de base, où se regroupent tous les survivants de ce qui semble bien avoir été le quasi-anéantissement de l’univers, rien de mois.

Notre héros devra donc franchir ces nombreuses boucles, mais heureusement, le côté répétitif de la chose est nuancé par l’une des mécaniques les plus intéressantes de ce roguelite: il est possible, en recueillant diverses cartes de territoires lorsque l’on parvient à occire des ennemis, de « créer » un environnement en plaçant lesdites cartes soit en bordure du sentir (ou carrément sur celui-ci), soit autour, dans un espace d’abord vide. Ces cartes viennent changer le fonctionnement du jeu en permettant à certains ennemis de faire leur apparition – ennemis qui sont généralement plus puissants et dangereux, mais qui donnent aussi plus de ressources et un meilleur équipement, ou encore des cartes plus intéressantes –, modifier les habiletés du joueur, etc.

Restez trop longtemps sur le sentier, à combattre des monstres, et vous risquez de vous heurter à des ennemis trop forts et trop dangereux, et vous perdrez 70% des ressources accumulées durant cette « expédition ». Ou vous rencontrerez la liche, le méchant de fin de chapitre, qui pourrait ne faire qu’une bouchée de vous.

Pourtant, Loop Hero réussit à nous garder accrochés. Pas nécessairement parce que les combats se déroulent automatiquement, ce qui accélère le processus de progression de son héros, ainsi que les déplacements de ce dernier sur son sentier, mais aussi parce que le placement des cartes de territoires et autres installations et bâtiments ajoutés au paysage devient alors essentiel pour progresser. L’espace est limité, et il faut parfois décider, en quelques secondes, tout au plus, comment maximiser ses chances de l’emporter. Ou, tout au moins, ne pas mourir dans la prochaine minute et espérer rentrer sain et sauf au camp.

Avec son esthétique et sa musique évoquant les premiers jeux de rôle et d’aventure qui réussissaient à afficher autre chose, à l’écran, que de simples lignes de texte, Loop Hero tombe directement dans la case nostalgie pour bien des joueurs, ce qui explique notamment son succès auprès de plusieurs « twitcheurs ». S’il est vrai que l’action peut devenir légèrement répétitive, ou plutôt s’il est vrai qu’il faudra consacrer plusieurs heures de jeu pour s’assurer de progresser de façon satisfaisante, le titre saura séduire les amateurs du genre.

Loop Hero

Développeur: Four Quarters

Éditeur: Devolver Digital

Plateforme: Windows (Steam)

Jeu disponible en français (interface et sous-titres)

Envie d’essayer le jeu? Achetez-le sur Humble Bundle.

Abonnez-vous à l’infolettre!

Encouragez Pieuvre.ca


Autres contenus:

SVGA #10: The Strange and Wonderful World of Myst

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre