Un premier DLC pour The Outer Worlds, avec Peril on Gorgon

0

Il aura fallu un an avant que les développeurs de The Outer Worlds ne lancent un premier contenu téléchargeable pour le jeu de rôle, mais au moins, avec une histoire apportant une dizaine d’heures additionnelles à l’expérience et une toute nouvelle planète à explorer, Peril on Gorgon valait l’attente.

Paru l’an dernier, The Outer Worlds compte parmi les meilleurs jeux de rôle de 2019. Il faut dire que le titre a été développé par Obsidian, le studio derrière le cultissime Fallout: New Vegas, et même si cette nouvelle franchise délaisse la Terre et les environnements post-apocalyptiques pour un futur où l’exploration spatiale est dominée par le corporatisme et le capitalisme sauvage, on y retrouve plusieurs des ingrédients ayant fait le succès de New Vegas, soit une expérience récompensant les joueurs qui sortent des sentiers battus et explorent l’univers plutôt que de simplement suivre le chemin tracé par les quêtes, des rencontres et des échanges avec des personnages hauts en couleur, une sélection de compagnons pouvant nous prêter main-forte, et surtout, un humour noir teintant son récit. Les amateurs seront donc heureux de pouvoir replonger dans le RPG avec la parution d’un premier DLC, intitulé Peril on Gorgon.

Il faut avoir terminé la quête « Radio Free Monarch » dans le jeu principal pour pouvoir accéder à ce nouveau contenu téléchargeable. Il est aussi recommandé d’avoir atteint le niveau 25 avec son personnage avant d’entamer Peril on Gorgon. Si vous remplissez ces conditions, un courrier de Halcyon Parcel Service vous livrera un étrange colis, contenant le bras coupé de Chance Montoya, un ami de l’ancien propriétaire de notre vaisseau, le capitaine Hawthorne, ainsi qu’un message nous conviant à accepter un lucratif contrat donné par Wilhelmina Ambrose, une femme cherchant à éclaircir la mort de sa mère, une scientifique de Spacer’s Choice qui tentait de développer une drogue améliorant les performances des employés en éliminant leur besoin de sommeil. Cette quête de vérité nous entraînera dans un centre de recherches, aujourd’hui à l’abandon, sur un astéroïde du nom de Gorgone.

Image tirée du jeu

Se décrivant avant tout comme une expansion narrative, Peril on Gorgon ajoute quand même 18 avantages, trente nouvelles armes et dix armures supplémentaires, mais pas de nouveaux compagnons. Le plafond d’évolution de notre personnage a été relevé au niveau trente-trois, et chaque talent peut maintenant être amélioré jusqu’au niveau 150 (plutôt que 100). Gorgone est un endroit rocailleux et inhospitalier, parsemé de plantes lumineuses et de mares d’acide, et bien que cette nouvelle carte de jeu soit assez vaste, il y a quand même beaucoup d’espace vide entre les pavillons désaffectés de Spacer’s Choice qui s’y trouvent. Le DLC propose une dizaine de quêtes et de missions, et prend entre dix et douze heures pour être complété, surtout si vous prenez la peine d’explorer chaque recoin de l’astéroïde. En fonction des choix du joueur, trois conclusions différentes sont possibles.

Si vous avec apprécié The Outer Worlds, Peril on Gorgon fournit une belle occasion de replonger dans cet excellent RPG d’Obsidian. Souhaitons maintenant que Murder on Eridanos, le second DLC prévu pour le jeu de rôle, ne prenne pas lui aussi une année complète avant d’être lancé.

8/10

The Outer Worlds: Peril on Gorgon

Développeur : Obsidian Entertainment

Éditeur : Private Division, Take-Two Interactive

Plateformes : PS4, Windows et Xbox One (testé sur PS4)

Jeu disponible en français (textes à l’écran seulement)


Autres contenus:

Retour en Faelie, avec Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Répondre