Scoob!: le retour de Scooby-Doo

0

Après les multiples séries de dessins animés et les long métrages avec des acteurs en chair et en os parus dans les années 2000, Scooby-Doo et sa bande devront élucider un tout nouveau mystère dans Scoob!, un film d’animation disponible cette semaine en 4K, Blu-ray et DVD.

Depuis leur tendre enfance, Fred, Daphne, Velma, Shaggy et son fidèle compagnon Scooby-Doo possèdent une chose en commun : ils aiment résoudre des mystères teintés de surnaturel. Devenus adultes, ils décident de transformer leur passion en gagne-pain et fondent l’agence d’enquêteurs paranormaux Mystery Inc., mais manquent de capitaux pour lancer leur entreprise. Ils sollicitent alors Simon Cowell, le célèbre juge de l’émission America’s Got Talent. Malheureusement, ce dernier refuse d’investir un seul sou dans la compagnie tant que Shaggy et Scooby-Doo, qu’il considère comme inutiles, en feront partie. Rejetés par leurs amis, l’adolescent attardé et son chien parlant se retrouveront impliqués dans les manigances de Dick Dastardly, qui cherche à mettre la main sur le trésor caché d’Alexandre le Grand, et ils profiteront de l’occasion pour prouver leur mérite au reste de la bande.

La pochette du boîtier

Si l’intrigue de Scoob! intègre plusieurs personnages qui seront immédiatement familiers à ceux qui, comme moi, ont grandi avec les dessins animés d’Hanna-Barbera diffusés le samedi matin (dont le Capitaine Caverne, Satanas, Diabolo ou le Blue Falcon), le film d’animation s’adresse avant tout à la jeune génération qui ne connaît pas Scooby-Doo. Se présentant comme un « reboot » de la franchise, le scénario aborde l’adoption du grand danois par Shaggy, et relate la rencontre, ainsi que la première enquête officielle, du groupe d’amis, mais le ton du long-métrage s’avère très familial. La chambre de Shaggy par exemple, un éternel glouton, est tapissée de posters de bouffe plutôt que de vedettes rock, et pour montrer à quel point Dick Dastardly est méchant, on évoque le fait qu’il a volé le mot de passe de sa mère pour accéder à son compte Netflix. Quel monstre criminel!

Réalisé en images de synthèse, Scoob! demeure très fidèle à l’univers des dessins animés. De la barbichette de Shaggy en passant par le col roulé orange et la mini-jupe de Velma, on reconnaît les personnages du premier coup d’œil, et on retrouve telle quelle la « Mystery Machine », la fameuse camionnette du groupe sortie directement des années 1960 avec son esthétique « flower power ». On a pris le soin de moderniser la chanson thème, et le film reprend même la classique scène, présente dans presque chaque épisode de la série, où l’on ne voit que les yeux des protagonistes plongés dans l’obscurité. Si les décors, dont un parc d’attractions désaffecté de Roumanie, sont assez jolis, les rendus affichent toutefois un côté luisant et un peu synthétique, et sont beaucoup moins réalistes que ceux des animations récentes, comme Trolls World Tour ou The Secret Life of Pets 2.

Image tirée du film

Du côté des comédiens, Scoob! compte une impressionnante distribution. Will Forte, qui a participé durant plus de dix ans à l’émission Saturday Night Live, prête sa voix à Shaggy, tandis que Scooby-Doo lui-même est assumé par Frank Welker, un vétéran du doublage d’animation comptant plus de 850 productions à son actif. Zac Efron incarne Fred, Amanda Seyfried est Daphne, et Gina Rodriguez Velma. Mark Wahlberg joue le fils du superhéros Blue Falcon, tandis que Ken Jeong (The Hangover) assûme son partenaire Dynomutt, le chien cybernétique. Abonné aux personnages de vilains, Jason Isaacs interprète Dick Dastardly (connu en français sous le nom de Satanas). On retrouve également Tracey Morgan dans la peau de Capitaine Caverne, et Simon Cowell dans son propre rôle.

La version haute définition de Scoob! comprend le film sur disque Blu-ray, et s’accompagne d’un code pour télécharger une copie numérique. Dix scènes en prévisualisation, un montage des décrochages en studio durant le doublage des voix, un cours de dix minutes donné par le réalisateur Tony Cervone pour apprendre à dessiner Scooby-Doo, une revuette présentant les personnages de l’univers Hanna-Barbera faisant partie de l’intrigue et une autre où les comédiens principaux s’amusent avec de charmants chiots, constitue l’essentiel du matériel supplémentaire qu’on retrouve sur l’édition.

Coincé entre l’hommage aux dessins animés des années 1970 et l’envie d’introduire la franchise à une nouvelle génération, Scoob! ne semble pas savoir exactement à quel public il s’adresse, et cette nouvelle mouture ne parvient malheureusement pas à rendre justice au classique d’Hanna-Barbera. Dommage.

6/10

Scoob!

Réalisation : Tony Cervone

Scénario : Matt Lieberman, Adam Sztykiel, Jack Donaldson et Derek Elliott (d’après les personnages créés par William Hanna et Joseph Barbera)

Avec : Will Forte, Mark Wahlberg, Jason Isaacs, Gina Rodriguez, Zac Efron, Amanda Seyfried et Tracy Morgan

Durée : 94 minutes

Format : Blu-ray (+ copie numérique)

Langue : Anglais, français et espagnol


Autres contenus:

Judy & Punch, le féminisme à coups de marionnettes… et de sorcellerie

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Répondre