Navigation : système solaire

Les astronomes estiment que de tels impacts sur Jupiter sont de 100 à 1000 fois plus fréquents que sur Terre — d’où leur intérêt pour les étudier là-bas plutôt qu’ici.

L’annonce de la NASA, le 21 mars, comme quoi on aurait dépassé le seuil de la 5000e exoplanète (5005 plus précisément) reste sujette à débats.