Navigation : spectacle

FIL

Écrire en cette époque quelque peu assombrie socialement ne tarit en rien l’élan de la plume de Loui Mauffette. Ce bouillon de conscience sociale qu’il admire n’est pas sa tasse de thé. Son engagement artistique s’inscrit ailleurs. Pas question de faire la morale à son public !

La palme du spectaculaire et de l’interprétation théâtrale revient sans conteste à la contralto Marie-Nicole Lemieux, qui a reçu la part belle de l’ovation finale. Dans le rôle épouvantable d’Azucena, mère infanticide involontaire et meurtrière présumée, Lemieux nous en a mis plein la vue.

Le tout donne un spectacle un peu déroutant, sans doute, mais intéressant, avec quelques séquences particulièrement réussies, d’autres qui semblent s’étendre un peu trop, mais dont on ressort la tête pleine et le sourire aux lèvres.

Il est sans doute très difficile de doser parfaitement la part qui doit revenir aux artistes sur scène dans un spectacle d’une telle ambition. Crypto est cependant une œuvre très travaillée, audacieuse et indéniablement marquante et réussie.