Navigation : sortie dvd

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir le magistral drame de guerre de Sam Mendes, 1917 doit être l’un des rares films dont la sortie en 4K, Blu-ray et DVD n’a pas été annulée cette semaine.

L’univers d’André Forcier s’assure d’être singulier à souhait au sein de notre filmographie. Face à un 21e qui le rend certainement plus foisonnant que jamais, force est d’admettre que son délirant Les fleurs oubliées sans pour autant apporter son opus le plus convaincant, est certainement l’une de ses propositions les plus accomplies depuis un bon moment.

Voué à l’échec avec son revirement abracadabrant, sa réalisation défaillante et son appropriation bizarroïde de plusieurs clichés culturels, un petit miracle de Noël a pourtant eu lieu avec Last Christmas, un film au public bien précis qui a certainement trouvé ses spectateurs en devenant un succès inattendu en quadruplant pratiquement son budget. Il est désormais en DVD, juste à temps pour les petits cœurs romantiques de la St-Valentin.

Projet qui roule dans la boue depuis des années, on aurait certainement souhaité mieux pour un personnage aussi emblématique de la cause des Noirs que Harriet Tubman, dont le visage sur les billets américains de 20 dollars est de plus en plus incertain. Un rattrapage chez soi pas obligatoire, qui fait drôle de figure dans les cérémonies de prix prestigieuses de ce début d’année.

L’année pleine de succès du distributeur A24 est apparemment sans limites, puisque la majorité des meilleurs films de l’année leur appartient (comme c’est le cas depuis le début de leur entrée en scène). Ne boudons donc pas notre plaisir; le merveilleux The Farewell ou Le mariage d’adieu en version française au Québec, est disponible via VVS Films depuis peu, une occasion en or pour le découvrir de toute urgence ou pour le revoir sans hésiter.

Le cinéma d’auteur étant de moins en moins accessible compte tenu de sa rentabilité limitée au-delà de la reconnaissance artistique, on salue VVS Films d’offrir en format physique l’étonnant Mid90s, premier long-métrage de Jonah Hill, à se procurer dans les deux formats physiques. Le film bénéficie par ailleurs d’une traduction française, une autre rareté non-négligeable.

Un projet a beau être intéressant et aligner des éléments qui attirent indubitablement l’attention, mais parfois rien n’arrive à sauver un naufrage. Celui-ci s’appelle Blue Iguana et les charmes irrésistibles de l’indomptable Sam Rockwell n’y peuvent malheureusement rien, malgré quelques petits sourires ici et là entre les longs moments d’ennui.

VVS Films fait de plus en plus l’acquisition de petits bijoux du cinéma indépendant pour équilibrer leur lourde offre de blockbusters de série B. Dommage, toutefois, que Blindspotting ne profite pas du même traitement que la majorité de leurs autres titres et se perde un peu dans ledit catalogue, puisque cette proposition, désormais en DVD en langue originale seulement, méritait certainement mieux.

C’est une impressionnante distribution qu’a assemblée Pat Kiely pour son troisième long-métrage dont il a signé l’écriture et le scénario, mais cette énième variation sur les familles dysfonctionnelles tombe rapidement à plat, et ce même s’il se déroule dans un Vieux-Port de Montréal difficilement plus reconnaissable. Oserez-vous aborder Another Kind of Wedding, maintenant disponible en DVD?