Navigation : simulateur

Il y a combats aériens, et il y a combats aériens mettant en scène des dizaines d’appareils ennemis, des chars et des lance-missiles au sol, le tout se déroulant dans une vallée encaissée, par jour de tempête. Après avoir allumé à fond la manette des gaz et donné une nouvelle chance à Ace Combat 7: Skies Unknown, force est d’admettre que le titre est plus solide qu’estimé au départ.

Sur une lointaine planète balayée par les vents, un groupe de colons devra tenter de créer une colonie autosuffisante. Mais les apparences sont bien souvent trompeuses, et Ragnorium, un jeu développé par Vitali Kirpu et publié par Devolver Digital, cache bien des surprises…

En quatre ans, l’équipe de Dry Cactus a eu l’occasion de développer un deuxième titre dans la série Poly Bridge. Pendant le même laps de temps, les ingénieurs, travailleurs de la construction et autres employés du mégaprojet du nouveau pont Champlain ont finalement complété leur labeur. Coïncidence? Probablement.

Coloniser la planète rouge ne sera pas une mince affaire, et pour avoir une petite idée de toutes les embûches qui attendent l’humanité dans cet ambitieux projet, rien de tel que de jouer à Surviving Mars.

Au fond de l’océan, un sous-marin s’avance lentement. Entre les divers obstacles et les choses plus sinistres encore qui peuplent ces zones marines inexplorées, mieux vaut être prudent. Aux commandes, quatre membres de l’équipage, réunies dans une même pièce ou communicant à distance via le web. Bienvenue dans Abyss Crew.

La barre était définitivement trop haute pour la nouvelle mouture de la série Call of Duty. Annoncé peu de temps après Battlefield 1, de l’éternel rival Electronic Arts, cette énième déclinaison du jeu de tir à la première personne n’a rien d’extraordinaire, mais présente néanmoins plusieurs surprises particulièrement intéressantes.