Navigation : reproduction

Comment peut-on savoir que l’odorat était important chez certains dinosaures? En examinant une partie de leurs derrières.

Des luttes sanglantes pour prendre le contrôle d’une entreprise familiale en déclin, sous le regard intéressé de toute la communauté… On ne parle pas ici de la mafia, mais du quotidien des pics glandivores.

En 1677, le biologiste Anton van Leeuwenhoek décrit le mouvement des spermatozoïdes: une ondulation symétrique semblable à celle d’une anguille. En 2020, des chercheurs prouvent qu’il avait tort.

C’est un bruit reconnaissable entre mille. Il s’élève ces jours-ci dans différentes régions de l’Est des États-Unis et symbolise la période de reproduction des cigales. Incluant des espèces dont on dit que l’émergence n’est censée se produire que tous les 13 ou 17 ans. Ce qui, pourtant, ne serait pas si clair.

Les humains pourraient devoir leur place comme espèce dominante de la planète à leur capacité à partager et à coopérer les uns avec les autres, selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Anthropological Research.

Les scientifiques ont-ils résolu le mystère de l’orgasme féminin? Comme le mentionne une équipe de chercheurs, l’orgasme sert, chez l’homme à atteindre une fonction reproductive évidente: sans elle, pas d’éjaculation. Mais le rôle reproductif de l’orgasme féminin est bien moins évident, puisque l’ovulation se produit, qu’une femme ait récemment eu un orgasme, ou non.

En lice pour le prix de « ils sont rendus là? »: des chercheurs spéculent sur la possibilité d’identifier, dans le spermatozoïde, un nombre restreint de gènes qui sont responsables du chromosome X, ouvrant la porte à des substances chimiques qui pourraient un jour être utilisées pour ralentir certains spermatozoïdes, et du coup, réduire les chances que le futur bébé soit une fille.

Les couples infertiles qui ne parviennent pas à concevoir à l’aide des techniques de pointe en procréation médicalement assistée comme la fécondation in vitro (FIV) pourraient-ils se raccrocher à de nouveaux espoirs? Les parents vivant avec un handicap génétique peuvent-ils espérer faire échapper leur progéniture à l’hérédité? Possiblement.

On a l’habitude d’imaginer que le Manchot empereur, ce « pingouin » de l’Antarctique, est l’animal le plus résistant du monde, considérant les conditions climatiques extrêmes auxquelles il est exposé. Or, il semblerait que la deuxième plus grosse colonie du continent ait été dévastée en un temps record par une « catastrophe démographique ».