Navigation : quat’sous

Théâtre / Cirque
0

L’Énéide, la saga millénaire des exils

Quatre mille ans. Quatre mille ans de guerres, d’horreur, de massacres. Quatre mille ans d’exils, de quêtes identitaires souvent vouées à l’échec. Au théâtre de Quat’sous, Olivier Kemeid remonte L’Énéide, pièce portant sur l’éternelle quête des réfugiés, jetés sur les routes du monde par ce qui est trop souvent attribuable à la bêtise humaine.

Théâtre / Cirque
0

Ingmar Bergman à l’honneur au Quat’sous

D’abord strictement destinée au public suédois sous la forme d’une série télévisée, puis condensée en un film de cinéma long métrage pour être diffusée à l’international, Scènes de la vie conjugale, l’œuvre désormais mythique d’Ingmar Bergman est proposée pour le théâtre au Quat’sous à Montréal. Dans cette version québécoise, ce sont James Hyndman et Evelyne de la Chenelière qui incarnent le couple dont on suit les péripéties sur une période de quelque vingt ans.

Théâtre / Cirque
2

Souveraines, l’hymne au pouvoir féminin

Le pouvoir féminin a toujours comporté quelque chose de plus complexe que le penchant masculin. Encore aujourd’hui, les femmes, qu’elles gouvernent ou non, sont jugées selon des normes plus strictes que leurs homologues disposant d’un pénis. Dans la pièce Souveraines, une oeuvre surprenante présentée au Théâtre de Quat’sous, l’auteure et comédienne Rose-Maïté Erkoreka explore cette dichotomie.

À la une
0

Le tigre bleu de l’Euphrate, le Théâtre avec un grand T

Superbe. Magistral. Incroyable. Sur scène, Alexandre le Grand vient de mourir, achevé par un dialogue avec la Mort elle-même. Et dans la salle, le public relâche son souffle après 90 minutes d’une performance extraordinaire d’Emmanuel Schwartz dans Le tigre bleu de l’Euphrate, présentée au Théâtre de Quat’sous.

Théâtre / Cirque
0

Sous la nuit solitaire: plongée au coeur des ténèbres

Bienvenue en enfer. Voilà en effet où nous convient les compagnies Trois Tristes Tigres et Créations Estelle Clareton, dans le cadre de ce spectacle présenté au Théâtre de Quat’Sous. Au menu: une heure de théâtre dansé qui n’a pas besoin de dialogues pour raconter son histoire, dans Sous la nuit solitaire.

Théâtre / Cirque
0

Parfois, la nuit, je vais au théâtre tout seul

Deux hommes. Une salle de théâtre. Une oeuvre. Plutôt plusieurs oeuvres, en fait. Car pour la pièce Parfois, la nuit, je ris tout seul, les comédiens Michel-Maxime Legault et Marcel Pomerlo, également en charge de la dramaturgie, endosseront une multitudes de costumes et de personnalités alors qu’ils déambuleront, suivis de près du public, dans les corridors du Quat’sous.