Navigation : noël

Le Père Noël a-t-il été déclaré travailleur essentiel et pourra-t-il par conséquent livrer ses cadeaux? Le Détecteur de rumeurs a constaté, à l’instar du site de vérification des faits Snopes, que plusieurs décideurs politiques, à travers le monde, se sont empressés d’accorder ce statut privilégié au bonhomme au manteau rouge.

Si tout le monde devait fêter Noël, combien de temps s’écoulerait-il entre le moment où une première personne est infectée par ce fameux virus, et le moment où les hôpitaux en sentent les effets? Les célébrations américaines du Thanksgiving fournissent l’opportunité d’une expérience grandeur nature.

Avez-vous déjà monté votre sapin et installé vos décorations de Noël? Sans grande surprise, comme une bonne partie des produits de consommation courante aussi faciles à acheter qu’à remplacer, les boules, guirlandes et autres cossins festifs du temps des Fêtes sont faits en Chine. Le documentaire Merry Christmas, Yiwu, de Mladen Kovacevic, présenté aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), lève le voile sur ce drôle d’univers.

Qu’il soit envisageable (ou non) de les célébrer en famille, les Québécois semblent déjà penser aux Fêtes de fin d’année, et aux achats qui accompagnent généralement cette période de réjouissances. Selon un récent sondage, ce seront d’ailleurs les détaillants locaux qui seront favorisés par les consommateurs d’ici.

Après une panoplie de téléséries à succès, Isabelle Langlois fait finalement le saut au grand écran pour le pimenter de son irrésistible sens de la répartie en signant le scénario et les dialogues de Merci pour tout, piloté par nulle autre que Louise Archambault, qui se releve à peine de son succès Il pleuvait des oiseaux. Dommage que ce film largement générique se cherche constamment une raison d’être.

Lancer un film de Noël en février peut sembler un drôle de choix, mais s’il reste encore un peu d’esprit des Fêtes dans votre cœur, The Grinch, la plus récente adaptation cinématographique du classique de Dr. Seuss, est disponible cette semaine en Blu-ray, DVD et vidéo sur demande.

Juste au moment où l’on croyait avoir vu toutes les variations possibles des films de père Noël, voilà que nul autre que Alain Chabat se prête au jeu avec Santa & Cie, renommé Noël & Cie au Québec. Une variation qui, à défaut de faire preuve d’imagination (on ne change pas la recette, quand même), est des plus amusantes.

Le conflit de travail chez Postes Canada sera-t-il suspendu durant le temps des Fêtes, histoire d’assurer la livraison des cadeaux d’un océan à l’autre? Voilà ce que propose la partie patronale de la société de la Couronne, dans une offre présentée lundi matin par voie de communiqué.

Disons que chaque année, on aime toujours devancer un peu plus les sorties, et c’est de manière un peu inquiétante qu’on voit un premier film du temps des fêtes prendre l’affiche à peine quelques jours après qu’on ait éteint (et même pas enlevée) la dernière citrouille de l’Halloween. Cette proposition ultra-usinée de cette relecture louable de Casse-noisettes aurait pourtant davantage charmé les familles au moment opportun, et ce malgré son manque flagrant de consistance.

Jour de l’An à Times Square New York, un classique. Dévaler les pentes et faire la tournée des microbrasseries du Vermont, ça sonne une cloche! Pourquoi ne pas séjourner dans le vaste Midwest? Ville célèbre pour sa contrebande d’alcool dans les années 1920, la modernité de l’urbanisme de Chicago abrite plusieurs bars aux thèmes particuliers.