Navigation : nasa

L’agglomération de nouvelle matière lors de la formation de la planète naine Pluton pourrait avoir généré suffisamment de chaleur pour créer un océan liquide qui a persisté sous une couche de glace jusqu’à nos jours, et ce malgré l’orbite particulièrement éloignée du Soleil, aux confins glacés de notre système solaire.

La météo n’aura finalement pas eu raison de la volonté de la NASA, l’agence spatiale américaine, de reprendre les vols habités sur le territoire des États-Unis: la capsule Dragon, de l’entreprise SpaceX, a décollé sans encombre, samedi, après une première tentative, mercredi, remise en raison d’un trop grand risque de tempête. Dimanche après-midi, les deux astronautes à bord de l’engin sont venus rendre visite à leurs confrères déjà à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

L’agence spatiale américaine, la NASA, n’attend certainement pas la fin de la pandémie, sur Terre, pour continuer de rêver de retourner sur la Lune, libre d’humains depuis un demi-siècle: l’organisation a dévoilé jeudi les noms des trois entreprises qui héritent de contrats de près d’un milliard de dollars américains pour concevoir des engins et des atterrisseurs pour retourner sur notre satellite naturel.

Quel est votre niveau de stress? Un peu, beaucoup? Vous l’ignorez? Toutes ces réponses sont valides, mais ne sont pas très utiles pour les chercheurs et les professionnels de la médecine, puisqu’elles sont toutes suggestives, et ne peuvent être aisément quantifiées. Au-delà d’un questionnaire, une méthode employée depuis longtemps, ou d’un test sanguin, dont la procédure suscite elle-même du stress, des chercheurs de Caltech ont mis au point un senseur qui pourrait s’appuyer sur la simple sueur d’une personne pour évaluer son stress.

Un premier module commercial sera rattaché à la Station spatiale internationale (ISS), pour ensuite fonctionner en tant que station spatiale indépendante: l’agence spatiale américaine a annoncé plus tôt cette semaine que l’entreprise Axiom Space fournira au moins un module au laboratoire orbital, dans le contexte d’une commercialisation plus poussée des installations orbitales de l’humanité.

Comme la tendance permettait de le prévoir ces dernières semaines, 2019 se range au deuxième rang des années les plus chaudes depuis un siècle et demi — derrière 2016 — et les années 2010-2019 battent le record de la décennie la plus chaude.

Soucieuse de satisfaire la demande du président Trump d’envoyer sur la Lune un astronaute en 2024 au plus tard, la NASA court-circuite les étapes pour un module lunaire et risque en même temps de court-circuiter la construction de la base qui, depuis l’orbite lunaire, devait servir de point de transfert entre la Terre et la Lune.