Navigation : disque

La voix de Séguin est toujours reconnaissable, mais elle se fait fragile et doucereuse. Elle est cependant soutenue par une musique intimiste qui bénéficie d’une excellente prise de son et d’une réalisation soignée.

Autrement, ce nouvel album marquerait de fort belle façon l’année 2022 pour le groupe. Le temps de plancher sur de nouvelles propositions pour 2023. Peut-être le retour du thrash metal, qui sait? Ou un véritable plongeon dans l’électronique? Avec King Gizzard and the Lizard Wizard, les seules limites sont celles de notre imagination.

Happening est en quelque sorte un album comme on n’en fait plus, ou presque plus : une épopée au pays de la distorsion et de la mélancolie, un voyage dans un monde où l’on achetait encore des disques sous la forme de CD. Et il n’y a franchement rien de mal à ça, bien au contraire.

Album bigarré, certainement. Album avec d’excellents titres, aussi. Mais album, en un sens, qui donne un peu l’impression, sans trop gâcher le plaisir, que les gars d’Australie avaient certaines chansons qui traînaient ici et là.

Leather Terror est bigarré, différent, audacieux par moments, un peu ennuyant par d’autres. Il ne fait aucun doute, cependant, que Carpenter Brut essaye de nouvelles choses, explore de nouvelles avenues.