Navigation : culturel

Avec un scénario trop prévisible, de l’humour au premier degré, des comédiens qui sonnent faux, mais des visuels absolument magnifiques, The Munsters est non seulement la moins réussie des réalisations de Rob Zombie à ce jour, mais aussi l’un des pires films de l’année.

Le charismatique maestro, Hervé Niquet, savoure visiblement chaque seconde de sa soirée et ce plaisir est contagieux et contamine toute la salle. Vivement une prochaine visite de ce grand musicien.

Utilisant la fiction pour aborder des questions sociales brûlantes d’actualité, The White Lotus est un drame de mœurs amusant qui fait rire à l’occasion, mais qui donne surtout à réfléchir sur le racisme ordinaire se dissimulant parfois derrière le tourisme de luxe.

Viking ne manque pas d’originalité et de poésie, tout comme de moments qui marqueront pour toutes sortes de raisons. Un film qui ose, coûte que coûte, et qui y gagne certainement très régulièrement au change.

Pourquoi voudrait-on s’enfermer loin de tout pendant des années? Pour une mission sur Mars? À l’occasion de la sortie de son nouveau film, Viking, le réalisateur Stéphane Lafleur répond aux questions de Hugo Prévost et Kevin Laforest.

Si vous aimez les romans graphiques misant davantage sur l’émotion et les personnages que l’action, vous apprécierez le Breakwater de Katriona Chapman dont le récit intimiste, à l’image de la vie, s’avère doux-amer.

« Ce que j’ai envie de faire, c’est proposer une histoire qui est rebondissante, qui a des allures de montagnes russes, qui est une sorte d’éloge à l’adolescence, mais qui suscite aussi des réflexions sur des thématiques à propos desquelles nous essayons d’habitude de ne pas avoir de discussions. »