Ambition, conquête et tactique se télescopent dans Rising Lords

0

Qu’obtient-on lorsque l’on mélange gestion, stratégie, tactique et ambiance médiévale? Quelque chose comme Rising Lords, un titre actuellement en développement du côté d’Argon Wood et offert en accès anticipé sur la plateforme Steam. Aux commandes de ce qui est d’abord un village, le joueur devra ruser et compter en partie sur la chance pour espérer triompher de ses adversaires qui, eux, ne lui feront certainement pas de quartier.

Il semble qu’il y ait toujours existé une niche, pour les amateurs, du côté des jeux de gestion et de tactique à la sauce médiévale. Non pas qu’il n’existe pas de titres du genre, notamment avec la série des Total War, mais en l’absence d’une véritable troisième déclinaison de la gamme de Medieval Total War, les joueurs sont quelque peu laissés à eux-mêmes. De plus, les gens de chez Total War ont certes réalisé depuis plusieurs années un virage vers la gestion, mais l’aspect combat est toujours dominant, et comme les joueurs souhaitent obtenir de l’étripage de grande qualité, avec des détails jusqu’à plus soif, il reste bien peu de place à l’imagination.

Bien entendu, les développeurs d’Argon Wood n’ont jamais eu l’intention de reproduire la série Total War – et c’est tant mieux. Les jeux de Creative Assembly souffrent en effet d’une lourdeur, et l’intention, ici, est plutôt d’en arriver à évoquer des titres classiques tels que Heroes of Might and Magic III, mais surtout Lords of the Realm, la série mêlant gestion et combats en temps réel développée par Impressions Games dont le premier titre était sorti en 1994 sur… Amiga!

Ici, donc, les choses sont un peu plus abstraites. Pas question de conquérir le monde entier, province par province. L’objectif demeure bien sûr de prendre le dessus sur ses adversaires, mais dans un univers réduit, évoquant à la fois la bande dessinée et les peintures médiévales, il faudra surtout maîtriser les mécanismes de production et les aléas de la nature, à quelques occasions, pour avoir au moins une chance de l’emporter.

On est rapidement séduit par le fonctionnement de Rising Lords, par la profondeur devinée et découverte de ses mécaniques de jeu, par ses visuels à la fois simples et complexes, par la facilité de sa prise en main et sa maîtrise qui nécessitera plusieurs heures de pratique. On aime aussi ses combats au tour par tour, qui évoquent le meilleur de la série Heroes of Might and Magic, à l’époque où 3DO existait toujours. Bref, Rising Lords est prometteur.

Tout est dans ce mot, justement: prometteur. Car Rising Lords est évidemment incomplet, même si le lancement en accès anticipé est aujourd’hui bien souvent considéré comme une mise en vente officielle. Tout le côté des relations diplomatiques est manquant, ainsi que divers aspects des menus, des textes explicatifs… Bref, Rising Lords a davantage des allures de demi-produit que de produit. Il y a aussi fort à parier que l’intelligence artificielle, particulièrement agressive, sera revue à la longue.

S’il est absolument nécessaire de suivre de très près l’évolution d’un titre, Rising Lords est présentement disponible pour 22,79$ sur Steam. Rien n’empêche, cependant, de patienter jusqu’au lancement final, histoire de pouvoir jouer au produit fini, dont les aspérités auront heureusement été gommées.

Rising Lords

Développeur: Argon Wood

Éditeur: Argon Wood et Whisper Games

Plateforme: Windows (Steam)

Jeu disponible en français (interface et sous-titres)

Encouragez-nous sur Patreon!


Autres contenus:

La petite croisière en enfer de Dread Nautical

Partagez

À propos du journaliste

Hugo Prévost

Cofondateur et rédacteur en chef de Pieuvre.ca, Hugo Prévost se passionne pour le journalisme depuis l'enfance. S'il s'intéresse surtout à la politique, à la science, à la technologie et à la culture, Hugo n'hésite pas non plus à plonger tête première dans les enjeux de société, l'économie ou encore les loisirs et le tourisme.

Répondre