Teen Titans GO! to the Movies: le super pouvoir du rire

1

Il n’est pas facile de faire sa marque dans un monde qui compte autant de super héros, mais en se moquant intelligemment de l’omnipotence des comics dans la culture populaire, Teen Titans GO! to the Movies consacre une fois pour toutes Robin et son équipe de justiciers.

Robin, Beast Boy, Raven, Starfire et Cyborg possèdent chacun des costumes, des gadgets, et des pouvoirs dignes de n’importe quel super héros, mais à cause de leur humour potache et de leur manie de se mettre à chanter à tout bout de champ, aucun de leurs collègues ne les prend au sérieux, et les criminels qu’ils affrontent les confondent même avec le Justice League ou les Gardiens de la Galaxie. En mal de reconnaissance, les Teen Titans se lancent donc à la recherche de la seule chose qui leur manque pour être de véritables héros appréciés de tous, soit une Némésis, mais en jetant leur dévolu sur Deathstroke, le groupe a peut-être visé un peu trop haut pour ses capacités…

La pochette du boîtier

Bien qu’il soit inspiré d’une série télévisée qui en est déjà à sa sixième saison, il n’est pas nécessaire de connaître l’émission pour apprécier Teen Titans GO! to the Movies, puisque son récit est entièrement autonome. Le scénario fait preuve d’énormément d’autodérision, et sa façon de se moquer de la culture des super héros et de leur omnipotence à Hollywood est délectable. Green Lantern, l’air penaud, déclare par exemple qu’il « préfère ne pas parler de son long métrage », Deathstroke, excédé, n’en peut plus d’être confondu avec Deadpool, et Stan Lee fera même une brève apparition, avant qu’on l’informe qu’il s’agit d’une production DC. Quiconque connaît moindrement l’univers des comics sera ravi par les parodies et les innombrables clins d’œil qu’on retrouve dans le film.

Contrairement à un épisode, Teen Titans GO! to the Movies a bénéficié de plus de temps et de budget, ce qui se traduit par des environnements davantage détaillés, et des animations affichant plus de texture et de relief. Une quantité impressionnante de super héros de DC apparaissent dans le film (Flash, Superman, Batman, Hawkman, Swamp Thing, etc.), reproduits dans le style visuel épuré et charmant de la série télévisée. En plus de ramener l’équipe habituelle composée de Scott Menville (Robin), Greg Cipes (Beast Boy), Khary Payton (Cyborg), Tara Strong (Raven) et Hynden Walch (Starfire), la distribution ajoute Will Arnett (Deathstroke), Kristin Bell (Jade Wilson), et dans un très beau clin d’œil, Nicolas Cage, qui a failli jouer l’homme de fer au cinéma jadis, prête sa voix à Superman.

Image tirée du film

Teen Titans GO! to the Movies est disponible en Combo Pack, incluant les versions Blu-ray, DVD et numérique du film. La production s’en est donné à cœur joie du côté du matériel supplémentaire. Pour accompagner l’édition, on retrouve le vidéoclip du thème des Teen Titans interprété par le rappeur Lil Yachty, trois des chansons du film en version « sing-along », une courte animation de quatre minutes mettant en vedette Batgirl, un montage de certains gags présentés tour à tour en plusieurs langues, une revuette montrant les héros animés à la première du long-métrage, des scènes retirées du montage, et j’en passe.

Ce ne sont pas les justiciers qui manquent de nos jours, mais avec cette parodie irrévérencieuse et rafraîchissante, les Teen Titans prouvent qu’ils possèdent tout ce qu’il faut pour protéger la planète… des super héros se prenant un peu trop au sérieux!

7/10

Teen Titans GO! to the Movies

Réalisation : Aaron Horvath, Peter Rida Michail

Scénario : Michael Jelenic, Aaron Horvath

Avec : Greg Cipes, Scott Menville, Khary Payton, Tara Strong et Hynden Walch

Durée : 84 minutes

Format : Combo Pack

Langue : Anglais, français, espagnol et portugais

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Critique Teen Titans GO! to the Movies - Patrick Robert

Répondre