Prêts pour les Jeux d’hiver, avec Steep: Winter Games Edition

1

Pour la toute première fois, la discipline du « Big air » figurera au menu des Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en février prochain, et pour s’y préparer, rien de mieux que de jouer à Steep: Winter Games Edition!

Il faut être un peu casse-cou pour dévaler les flancs d’une montagne escarpée en ski ou en planche à neige. Heureusement, il est possible de connaître la même sensation d’adrénaline et de vitesse, moins les blessures, grâce à Steep. Paru il y a déjà un an, le jeu pousse un peu plus loin la formule établie par des titres comme SSX ou Shaun White Snowboarding (aussi développé par Ubisoft) en proposant des contrôles fluides et une physique réaliste, mais surtout, une très grande variété d’activités.

En plus des sports d’hiver qu’on retrouve habituellement dans ce genre de titre, comme du ski, de la luge ou du snowboard, Steep ajoute à son arc du vol libre en combinaison ailée ou en parapente, ce qui permet d’explorer la montagne sous un angle différent. Sans proposer un monde ouvert, l’expérience n’est pas entièrement linéaire, et en plus de son mode carrière, le jeu nous invite à explorer les massifs des Alpes ou de l’Alaska afin d’y découvrir les nombreux secrets qui s’y cachent.

Image tirée du jeu

Lors des compétitions, il ne suffit évidemment pas de réussir une descente sans se casser la gueule ou d’arriver premier au fil d’arrivée. Il faut aussi le faire avec style, et chaque figure ou cascade accomplie accorde davantage de points d’expérience. En montant de niveau, on déverrouille de nouvelles épreuves, mais aussi des tonnes d’options de personnalisation, parmi lesquelles des costumes fantaisistes donnant à notre avatar l’apparence d’un bonhomme de neige ou d’un sasquatch.

Les paysages de Steep sont absolument majestueux, avec une profondeur de champ époustouflante et des éclairages saisissants à différentes heures du jour ou de la nuit, et une simple descente libre à travers ces environnements magnifiques se transforme en pur plaisir pour les yeux, permettant d’apprécier les nombreux détails visuels, comme la poudrerie soulevée derrière notre passage, ou la neige collant à nos vêtements après une chute.

Image tirée du jeu

En plus du jeu de base, déjà doté d’une durée de vie très honorable avec sa carrière substantielle et ses compétitions en ligne, Steep: Winter Game Edition inclut également la toute nouvelle expansion En route pour les Jeux Olympiques, un DLC qui souligne l’inclusion du « Big air », une discipline consistant à utiliser une structure de neige comme tremplin pour effectuer des figures de style en ski ou en snowboard, aux prochains Jeux d’hiver.

Prenant place dans les montagnes du Japon, le nouveau mode de jeu, intitulé « Deviens une légende », nous met dans la peau des skieurs et planchistes qui participeront à l’événement en février, du camp d’entraînement au processus de sélection, sans oublier les épreuves olympiques elles-mêmes. À chaque étape de notre progression, on reçoit les conseils d’une dizaine d’athlètes, d’entraîneurs et d’anciens médaillés, qui partagent leur expérience sous la forme d’entrevues vidéo. Il s’agit définitivement d’un bel hommage à ce sport de la part d’Ubisoft.

Étonnamment, il n’existe pas beaucoup de jeux de sports d’hiver sur les consoles de générations actuelles, mais ce n’est pas si grave, puisque Steep: Winter Games Edition offre tout ce qu’on pourrait espérer dans un titre du genre, et encore plus.

8/10

Steep: Winter Games Edition


Développé et publié par : Ubisoft

Plateformes : Windows, PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One)

Disponible en français

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Test Steep: Winter Games Edition [Xbox One] - Patrick Robert

Répondre