Maize, un jeu qui s’éclate!

1

Est-il possible de mélanger l’ambiance mystérieuse des X-Files à l’humour absurde des Monty Python? C’est l’improbable pari que relève le studio torontois Finish Line Games avec son jeu d’aventure Maize.

Vous vous éveillez, sans aucun souvenir, aux abords d’un champ de maïs. Après avoir traversé un véritable labyrinthe composé de rangées d’épis, vous apercevez un silo à grain, une grange, et une maison. En fouillant un peu plus, vous découvrez une mystérieuse porte permettant d’accéder à un gigantesque laboratoire souterrain. En explorant les lieux, il devient de plus en plus clair que des expérimentations peu éthiques se sont déroulées ici, qui visaient à modifier génétiquement le maïs pour en faire une terrible arme de guerre. Secondé par un ourson en peluche robotisé nommé Vladdy, saurez-vous faire la lumière sur ces étranges expériences? Bienvenue dans l’univers complètement déjanté de Maize.

Image tirée du jeu

Présenté dans une vue subjective à la première personne, Maize reprend la formule des jeux d’aventure « point & click », où il faut fouiller chaque endroit de fond en comble pour y dénicher différents objets, qu’on doit parfois combiner, et qui servent à résoudre les nombreux puzzles bloquant notre route. Bien qu’adéquats, les graphiques auraient probablement pu exister sur les consoles de génération précédente, mais la force du titre est son humour très efficace, qui n’hésite pas à verser dans l’absurde. Il y a un tutoriel pour apprendre à faire pause par exemple, et l’ourson qui nous accompagne (une contrefaçon russe du Ted de Seth MacFarlane), passe la majeure partie du temps à se plaindre et nous insulter.

Les créateurs du jeu se sont clairement amusés avec les textes, ce qui donne envie de lire la description de chaque objet que l’on trouve (une roche médiocre en tout point nommée Chauncey, un mauvais roman policier où l’auteur a révélé l’identité du meurtrier dans le titre, etc.). La dispute entre les deux fondateurs du laboratoire, Bob et Ted, se dévoile aussi peu à peu à travers les « post-it » hilarants collés un peu partout. Les puzzles ne sont généralement pas d’une très grande complexité, mais tandis que la fonction de certains objets est évidente, que peut-on bien faire avec un muffin dur comme de la pierre? Maize ne dure que quelques heures, ce qui n’est pas si mal pour un titre se détaillant dans les eaux de vingt dollars.

Si vous aimez les expériences qui sortent des sentiers battus et qui possèdent un bon sens de l’humour, Maize, un jeu d’aventure que l’on pourrait qualifier de Myst sur l’acide, est certainement pour vous.

7/10

Maize

Développeur : Finish Line Games

Plateformes : Windows, PS4 et Xbox One (testé sur Xbox One)

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Test Maize [Xbox One] - Patrick Robert

Répondre