Josiane Aubuchon fin prête à gravir un peu plus les échelons de l’humour

0

Le coup de cœur pour Josiane Aubuchon, cette diplômée de l’École nationale de l’humour de la cohorte de 2012, est immédiat. L’injustice veut toutefois que son irrésistible personnalité aussi rassembleuse qu’extrêmement talentueuse pour raconter des histoires du quotidien avec la fougue d’un conteur d’histoires d’un autre temps soit encore trop peu connue du grand public. Espérons qu’avec son premier spectacle solo intitulé La veillée d’Aubuchon, l’humoriste saura se tailler davantage la place qui lui revient en humour.

L’aisance de Josiane Aubuchon est indéniable. La scène est son terrain de jeu et les salles où elle joue, dont elle aime toujours utiliser le nom comme adresse générale pour parler directement à son auditoire, sont les multiples confirmations de son besoin vital de nous raconter des choses. C’est que son franc-parler est direct et imagé et que sa facilité en humour sait toujours comment nous mettre dans sa poche avec le sourire aux lèvres et les joues titillés par les nombreux fous rires.

Si elle s’est présentée à de nombreuses reprises avec d’autres finissants dans plusieurs programmes aux multiples têtes d’affiche, notamment au Zoofest, on pense autant à James Manella qu’à Linda Bouchard, la voilà finalement prête avec son premier spectacle solo. Enfin l’occasion rêvée qui lui permettra d’habiter à elle seule pendant plus qu’une simple intervention ou une simple demi-heure la totalité de la scène pendant que tout un auditoire sera captif de son univers déjanté.

Certes, son caractère imprévisible qui fait tout autant partie intégrante de ses nombreuses forces donnera certainement lieu à des moments mémorables, appréciation qui s’amplifiera selon le degré de participation de la foule qui risque sans mal d’adhérer avec enthousiaste à son charisme magnétique et réconfortant. Josiane Aubuchon a des histoires qui lui sont propres, puisqu’elle a sa façon bien à elle de raconter toutes les situations imaginables (même les plus anodines), mais elle a également une authenticité qui touche tout un chacun.

Ne reste plus qu’à s’inviter à sa veillée et de la savourer jusqu’à la dernière blague. Le plaisir est ainsi garanti.

La veillée d’Aubuchon sera présentée à l’Espace La Risée à Montréal du 19 au 22 avril à 20 h. Tous les billets sont en vente sur le site de lavitrine.com

L’affiche du spectacle

Partagez

À propos du journaliste

Jim Chartrand

Jim Chartrand est bachelier de l'Université de Montréal en Études cinématographiques. Il gère également un département Superclub d'une succursale Vidéotron. Et il adore la culture avec le plus grand C que vous pouvez imaginer. En fait, s'il n'avait pas autant de fatigue de sa sage vie remplie, il consommerait encore davantage de ces nombreuses drogues de l'art et du divertissement pour mieux vous en parler. Puisque avouons-le, rien ne lui fait plus plaisir que de conseiller et guider les autres, même si ses avis ne font pas toujours l'unanimité. Il se fait donc un plaisir semaine après semaine de vous offrir des textes sur tous plein de sujets qui le passionnent entre un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, et...

Répondre