Navigation : Politique

Politique
0

Les Canadiens ont de moins en moins confiance en l’économie

L’Indice de confiance des épargnants Manuvie s’est replié à +16, son niveau le plus bas depuis la dernière crise financière, qui l’avait fait glisser à +11. L’Indice avait atteint un sommet à +34 en 2006. Tandis que la confiance des épargnants s’érode, on voit naître chez les Canadiens le sentiment que leur situation financière se détériore depuis deux ans (26 pour cent), a fait savoir lundi la Société Financière Manuvie par voie de communiqué.

Politique
0

Le Brésil dépeint sous ses traits obscurs

Le cinéaste Tim Burton séjourne au Brésil au moment où l’Opération Lava Jato expose les dessous du scandale Petrobras. La chroniqueuse et écrivaine Juan Arias commente la situation dans EL PAIS.

À la une
0

Syrie: Assad en mode reconquête à long terme

Le président syrien Bachar al-Assad, encouragé par l’avancée de son armée, a affiché sa détermination sans faille à reprendre le contrôle de toute la Syrie, au moment où la communauté internationale cherche à arrêter les combats.

Politique
0

L’économie mondiale de nouveau en dépression

La dépression s’est de nouveau abattue jeudi sur les marchés mondiaux qui décrochaient sévèrement, terrassés encore et toujours par un cocktail d’inquiétudes et de doutes sur le pétrole, les banques et la croissance mondiale.

À la une
0

En Turquie, les camps de réfugiés syriens débordent

Les camps de fortune établis dans le nord de la Syrie à la frontière turque sont débordés par l’afflux de dizaines de milliers de civils fuyant la vaste offensive menée par le régime contre les rebelles, désormais en grande difficulté.

À la une
0

Contre Pyongyang, la course aux armements?

L’annonce de pourparlers sur le déploiement en Corée du Sud d’un bouclier antimissile américain après le tir d’une fusée nord-coréenne constitue une pression supplémentaire pour que Pékin fasse rentrer Pyongyang dans le rang, estiment les analystes.

À la une
0

Eau au plomb à Flint: l’administration savait

Des courriels échangés entre de hauts responsables de l’État du Michigan démontrent qu’ils étaient au courant d’une augmentation du nombre de cas de maladie du Légionnaire, et que cela pouvait être lié à des problèmes avec l’eau potable de la ville de Flint, et ce bien longtemps avant que le gouverneur républicain Rick Snyder n’affirme qu’il possédait des informations sur cette éclosion.