Navigation : musique

Le mouvement hassidique, dans la période sombre qui vit son apparition, cherchait à atteindre le monde d’en haut par l’exaltation dans la musique et la danse. Pour Zafer, cette musique qui lui est chère provient d’un autre monde, un monde perdu et qu’il s’agit de faire revivre.

La voix de Séguin est toujours reconnaissable, mais elle se fait fragile et doucereuse. Elle est cependant soutenue par une musique intimiste qui bénéficie d’une excellente prise de son et d’une réalisation soignée.

Autrement, ce nouvel album marquerait de fort belle façon l’année 2022 pour le groupe. Le temps de plancher sur de nouvelles propositions pour 2023. Peut-être le retour du thrash metal, qui sait? Ou un véritable plongeon dans l’électronique? Avec King Gizzard and the Lizard Wizard, les seules limites sont celles de notre imagination.

L’adaptation québécoise du spectacle à grand déploiement – énorme succès à Broadway, adapté au grand écran en 2012 – est festive, enlevante, sexy et drôle. Hommage rendu!

Sous la baguette vive et enthousiaste d’Olivier Breault, les musiciens et musiciennes n’ont pas manqué de souffle ni d’énergie pour nous livrer une musique ni tout italienne, ni toute française, mais parfaitement baroque!

On l’a déjà mentionné, mais il convient de le répéter : sous Rafael Payare, l’OSM ébranle les colonnes du temple musical. Les résultats en sont parfois surprenants, mais impossible de nier que l’aventure n’est pas passionnante.

Est-ce que l’écriture fut un tel calvaire à cette époque pour Dédé Fortin? L’album Dehors Novembre, œuvre testament? Vander esquivera cette avenue d’inutiles pronostics, évoquant qu’une ébauche de quatrième album était dans l’air du temps.