Browsing: éducation

Parler sexe est un ouvrage qu’il fait bon placer entre les mains des jeunes, qu’ils s’engagent à peine dans l’adolescence, ou qu’ils s’approchent davantage de l’âge adulte. Il n’est jamais trop tôt (ni trop tard) pour élargir ses horizons et se débarrasser de concept dépassés, voire d’idées erronées, dans le domaine de la sexualité.

Selon les chercheurs, plusieurs élèves ont amélioré leur capacité d’évaluation de la crédibilité des sources d’information et sont devenus en mesure d’expliquer comment ils pouvaient identifier des techniques de manipulations, le tout de façon plus sophistiquée.

La question n’est pas aussi absente qu’on peut l’imaginer au Canada. Bien que l’éducation y soit plus centralisée (l’éducation est la prérogative des provinces, et un «conseil scolaire» aussi facile à infiltrer que celui du Texas n’a pas son équivalent), les organismes américains les plus militants ont souvent des branches canadiennes.

Caractéristique dominante de cette pédagogie : « les rythmes de développement » des enfants. C’est ainsi qu’on n’enseigne que par le jeu et l’imitation aux moins de sept ans… parce que l’âme n’a pas encore intégré le corps.

Bien que les États-Unis soient beaucoup plus divisés sur la question climatique que les autres pays, les sondages révèlent toutefois un changement générationnel: les plus jeunes, incluant les partisans du parti républicain, se disent plus préoccupés des risques posés par les changements climatiques que leurs aînés.