Navigation : diffusion en ligne

À peine 16% de la population adulte mondiale paie pour s’informer, révèle une étude du Forum économique mondial (FEM) publiée jeudi. Heureusement, cette proportion serait en voie d’augmenter, mais les chercheurs craignent que la multiplication des murs payants et autres mesures tarifaires, nécessaires pour éviter le naufrage de plusieurs médias, ne mène à une inégalité en matière d’accès à de l’information de qualité.

Club vidéo de l’ère numérique, l’interface Netflix a été conçue pour contrer le téléchargement illégal. Avec 139 millions d’abonnés dans 190 pays, la petite société de location de DVD par correspondance fondée en 1997 impose désormais ses règles, rapporte le Monde diplomatique de février.

Dans le marché toujours plus concurrentiel des appareils destinés aux cord cutters, ceux qui décident de se libérer du joug des forfaits de câblodistribution traditionnels, l’entreprise Roku propose une nouvelle version de son appareil Roku Express, présenté comme étant « 5 fois plus puissant, 100 fois plus amusant ».

Au Canada, tous les contribuables doivent payer les taxes dont Netflix est exempté même s’ils préfèrent visionner du cinéma indépendant et local en salles. Les consommateurs argentins qui consomment Netflix devront payer une taxe dès le 27 juin, rapporte La Nación le 26 mai.

« Pour 15 euros par mois, on donne accès à 200 jeux. C’est honnête », se félicite Oscar Barda, directeur éditorial de Blacknut. Cette start-up rennaise a inauguré son service de jeu en streaming mi-janvier, et vise 300 000 utilisateurs en France d’ici à 2020.

Disney veut posséder une plus grande part du marché de la diffusion de contenu en ligne. L’entreprise a annoncé mardi, lors d’une conférence téléphonique portant sur ses plus récents résultats financiers, qu’elle prévoyait retirer ses films de la plateforme de visionnement Netflix.

L’agence de presse Reuters rapporte mardi que le service de vidéo en ligne Hulu a dévoilé des accords commerciaux visant à ajouter du contenu produit par les entreprises 20th Century Fox et Walt Disney dans le cadre d’un service de télévision en ligne que la compagnie prévoit offrir à partir du début de 2017.

Quelques jours avant que le despote nord-coréen Kim Jong-un ne procède au lancement réussi d’un missile balistique qui, affirme-t-il, pourrait frapper des régions du territoire américain, son régime a dévoilé un nouveau triomphe technologique: un service de contenu vidéo sur demande à la Netflix, rapporte le New York Times.