Navigation : aux écuries

Présentée il y a quelques années au Festival Jamais Lu, la pièce de Maxime Brillon au titre interminable, Nous irons cirer nos canons numériques dans un sweatshop portugais, est montée avec bonheur au théâtre aux Écuries, dans une mise en scène de Justin Laramée.

Le Théâtre Aux Écuries poursuit sa saison 2018-2019 avec la pièce FIEL, qui porte sur des sujets nécessaires, à la fois d’actualité et intemporel: la fin du secondaire, l’alcool, l’influençabilité, la violence et le consentement (ou son absence).

Pour Claudine Robillard, 35 ans, la vie est une longue succession de rêves abandonnés, d’idées mortes-nées, de projets inachevés. Pour briser le cycle et « enfin » terminer quelque chose d’important, l’artiste porte un regard critique, mais surtout humain sur son existence, entre les quatre murs du Théâtre aux Écuries.