La couverture « apaisante »: efficace contre l’insomnie et l’anxiété?

0

Alourdir une couverture permet-il de soulager le stress et de lutter contre l’insomnie? C’est la prétention des promoteurs des couvertures dites « lestées » ou « apaisantes ». Le Détecteur de rumeurs s’est penché là-dessus.

L’origine de la rumeur

Les couvertures « lestées » ou « apaisantes » ressemblent à des couvertures ordinaires, sauf qu’elles contiennent des billes ou des granulés plastiques pour les alourdir. Elles peuvent ainsi peser entre 2 et 15 kilos.

À l’origine, ces couvertures étaient utilisées comme outils thérapeutiques en psychiatrie. Elles permettaient notamment aux personnes autistes de se concentrer sur leurs sensations physiques. On a ensuite avancé qu’elles pouvaient aider à lutter contre l’insomnie en agissant comme un emmaillotage serré sur les nouveau-nés. La couverture simule essentiellement un câlin réconfortant ce qui, en théorie, aide à se calmer.

Est-ce que ça fonctionne?

Les preuves concrètes de ces principes font toutefois défaut. Les études sont rares et menées sur de petits groupes. Une revue systématique de littérature publiée en 2020 a analysé huit études. Malgré le petit nombre de participants dans chacune, elle conclut que les couvertures lestées peuvent être un outil thérapeutique approprié pour réduire l’anxiété. Mais aucune des études considérées ne permet d’affirmer qu’elles sont utiles contre l’insomnie.

En ce qui concerne l’anxiété, une étude publiée en 2008 avait elle aussi conclu que les couvertures apaisantes réduisaient l’anxiété chez le tiers des 32 participants, particulièrement lorsqu’ils étaient en position couchée. En 2012, des chercheurs avaient constaté que leur utilisation dans une unité de psychiatrie réduisait le niveau de détresse rapporté par les patients ainsi que leur anxiété face au personnel soignant.

Par ailleurs, dans deux études distinctes, des chercheurs taïwanais ont conclu que les adultes et les adolescents qui utilisaient une couverture lestée lors de l’extraction d’une dent présentaient des symptômes d’anxiété plus faibles que ceux des groupes témoins.

En ce qui a trait à l’insomnie toutefois, une étude publiée dans Pediatrics en 2014 a montré que, contrairement à ce qui était prétendu, les couvertures lestées n’aident pas les enfants autistes à dormir plus longtemps, à s’endormir plus rapidement ou à se réveiller moins souvent. Selon une autre étude menée en 2011, ces couvertures pourraient raccourcir le temps d’endormissement chez les enfants présentant un TDAH, mais l’étude n’a été menée qu’auprès de 21 jeunes.

Cette réserve vaut aussi pour les chercheurs de l’Université de Göteborg (Suède) qui ont conclu, en 2015, que de dormir avec une couverture lestée améliore la qualité du sommeil et réduit le stress: l’étude n’a été menée qu’auprès de 27 personnes.

Enfin, les fabricants déconseillent les couvertures apaisantes pour les enfants de moins de deux ans en raison du risque d’étouffement.

Verdict

Si ces couvertures peuvent apporter un sentiment de bien-être à certains, leur efficacité pour lutter contre l’anxiété et l’insomnie n’est pas prouvée.

Abonnez-vous à l’infolettre!


Autres contenus:

Du 11 septembre aux vaccins: être complotiste, c’est pour la vie?

Partagez

À propos du journaliste

Agence Science-Presse

Répondre