La capsule temporelle de Doctor Who: Tom Baker Complete Season One

2

Disponible pour la première fois en haute définition, le coffret Doctor Who: Tom Baker Complete Season One nous invite à voyager dans le temps, en 1975 plus précisément, afin de revivre les toutes premières aventures de Tom Baker, l’un des plus iconiques interprètes du Docteur.

Avec sa voix d’or, son foulard démesuré de vingt-trois pieds, son veston aux poches bourrées d’objets hétéroclites (dont ses fameux jujubes), sa tignasse bouclée et son allure de grand dadais dégingandé constamment émerveillé par tout et rien, Tom Baker a laissé une marque profonde sur la série Doctor Who. Tout en étant le quatrième acteur à interpréter le rôle-titre, il a, le premier, mis l’accent sur le côté extraterrestre et légèrement décalé du personnage. Pas étonnant qu’il détienne le record de longévité avec sept saisons à son actif, et le coffret Tom Baker Complete Season One permet de constater à quel point sa performance a influencé tous ceux qui ont repris le rôle du Docteur depuis.

La pochette du boîtier

Le coffret Tom Baker Complete Season One constitue un véritable voyage dans le temps. Avec le regard d’aujourd’hui, les « effets spéciaux » des vieux épisodes de Doctor Who datant de 1975 paraissent évidemment un peu risibles, mais en abordant des sujets avant-gardistes comme l’éveil de la conscience chez les androïdes, la cryogénie, ou les dangers de la pollution bien avant que ce ne soit d’actualité, les intrigues restent pertinentes, et nous font même oublier l’aspect artisanal des visuels. De plus, il est intéressant de voir les versions primitives de races qui peuplent encore la série de nos jours, comme les Sontaran ou les Cybermen. Les Daleks, eux, n’ont pratiquement pas changé depuis.

Image tirée de la série

Cette première saison de Tom Baker illustre bien l’évolution de Doctor Who à travers les années, non seulement en termes techniques, mais aussi au niveau de sa mythologie. On ne faisait manifestement pas tout un plat avec la régénération dans ce temps-là, et l’aversion du Docteur pour les militaires n’était pas aussi prononcée qu’aujourd’hui, puisqu’en plus de collaborer régulièrement avec UNIT, l’un de ses compagnons de l’époque était Harry Sullivan, un officier joué par Ian Marter. L’autre est Sarah Jane Smith (Elisabeth Sladen), dont le personnage connaîtra une longue carrière au sein de l’émission. Saluons d’ailleurs l’immense talent de ces deux acteurs, capables de garder leur sérieux et de jouer dramatiquement devant des monstres ridicules en papier mâché.

À l’époque, Doctor Who durait trente minutes, et un arc narratif s’étendait en moyenne sur quatre épisodes. Le coffret Tom Baker Complete Season One contient donc cinq histoires complètes (pour un total de vingt épisodes), soit Robot, The Ark in Space, The Sontaran Experiment, Revenge of the Cybermen, et Genesis of the Daleks, un classique racontant l’origine des ennemis jurés du Docteur. Le travail de restauration est remarquable et les images sont limpides la plupart du temps, mais dû aux limitations du matériel original, les épisodes s’affichent dans un format 640 x 480 laissant voir des bandes noires sur les deux côtés de l’écran.

Image tirée de la série

La BBC s’est assurée de satisfaire le plus avide des amateurs de Doctor Who, en ajoutant pas moins de dix-sept heures de matériel supplémentaire sur le coffret! Chaque arc narratif s’accompagne d’un Making Of, et au lieu d’une simple piste de commentaires, on a invité les acteurs, maintenant vieux, à visionner les épisodes et à les commenter en direct devant la caméra. On a droit à des galeries photo, des scènes sans les effets spéciaux, d’autres avec des visuels bonifiés, un spécial de trois heures sur les scènes préférées du quatrième Docteur, une touchante entrevue d’une heure avec un Tom Baker de 84 ans très généreux de sa personne, et j’en passe. Difficile d’en demander plus…

Oui, il faut payer pour se procurer le coffret, mais la BBC fait quand même un cadeau aux amateurs finis de Doctor Who, en leur permettant de voir, dans une qualité jusqu’à présent inégalée, la toute première saison de Tom Baker. Souhaitons maintenant que les six suivantes aient droit au même traitement…

8/10

Doctor Who – Tom Baker Complete Season One

Réalisation : Christopher Barry, Rodney Bennett, David Maloney et Michael E. Briant

Scénario : Terrance Dicks, Robert Holmes, Bob Baker, Dave Martin, Terry Nation, Gerry Davis

Avec : Tom Baker, Elisabeth Sladen, Ian Marter, Nicholas Courtney et Michael Wisher

Durée : 480 minutes + suppléments

Format : Blu-ray (6 disques)

Langue : Anglais seulement (avec sous-titres anglais)


En complément:

Fantasia 2018: Cold Skin, le bon coup de Xavier Gens

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

2 commentaires

  1. Pingback: Critique Doctor Who: Tom Baker Complete Season One - Patrick Robert

  2. Pingback: Ready Player One, ou l’apothéose de la culture populaire

Répondre