Ballers, The Complete Second Season: la vie (pas si) secrète des footballeurs

1

Patrick Robert

Pour leur permettre de patienter quelques jours en attendant le 51e Superbowl ce dimanche, les amateurs de football seront heureux de pouvoir se mettre la seconde saison de la série Ballers sous la dent.

La pochette du coffret

Recruté simplement en raison de sa célébrité, l’ancien joueur étoile des Dolphins de Miami, Spencer Strasmore, s’est avéré si efficace dans sa deuxième carrière de conseiller financier qu’il est rapidement devenu le patron de la division sportive d’Anderson Financial, une firme d’investissement se spécialisant dans la gestion des avoirs des footballeurs professionnels, mais sa promotion pourrait bien être de courte durée. En plus d’une vendetta menée par Andre Allen, son ancien agent qui ne digère pas que ce dernier lui ait piqué un client, le passé de l’ex-vedette refait surface, et de mauvaises décisions prises avec sa propre fortune mettent en péril l’obtention de sa licence de conseiller par l’Association des joueurs, ce qui, en plus d’embarrasser sa compagnie, menace maintenant de lui faire perdre son emploi.

Pour une seconde année, la série télévisée Ballers explore le quotidien des joueurs de la NFL (du moins, quand ils ne sont pas sur le terrain), à travers une galerie de personnages attachants qui illustrent, chacun à leur façon, les différentes étapes de la vie d’un footballeur, des jeunes recrues rêvant d’être repêchés par une équipe professionnelle en passant par les scandales médiatiques, les caprices et les égos démesurés des vedettes du sport, sans oublier les vétérans à la retraite qui tentent de se trouver un second métier. Tandis que la première saison (lire notre critique ici) introduisait avec brio cette culture du football, l’effet de nouveauté s’est légèrement estompé cette fois-ci, et ces dix épisodes constituent au final un simple copier/coller de la formule établie lors de la saison précédente.

Ballers s’articule autour de l’ancien footballeur Spencer Strasmore, interprété avec beaucoup de naturel par Dwayne Johnson. Tout en continuant d’offrir sa part de moment drôles (un guichetier demandera par exemple à The Rock s’il est Vin Diesel), la seconde saison donne moins d’occasions à Rob Corddry d’utiliser son talent comique, et son personnage de Joe Krutel, principale source d’humour de l’émission, est sous-utilisé dans ces nouveaux épisodes. Encore une fois, la performance de John David Washington (Ricky Jerret) impressionne pour un ex-footballeur reconverti au jeu dramatique, et il demeure haut la main la plus belle découverte de la série. Andy Garcia joint la distribution pour cette seconde saison, où il campe le désagréable et véreux Andre Allen, l’ancien agent de Spencer.

Moderne, dynamique et très lumineuse, la réalisation de Ballers revêt une facture de sitcom tournée en film. La cinématographie puise abondamment dans le luxe et les palmiers de la ville de Miami, et cumule les yachts, les restaurants chics, les clubs privés, les complets sur mesure, les déjeuners au champagne, et les voitures de course à 250 000 dollars, ce qui donne un petit côté La vie des gens riches et célèbres à la série. Pour accompagner cet excès de « bling » à l’écran, la trame sonore est bourrée mur-à-mur de hip-hop et de rap, ce qui sied parfaitement à cet univers composé de footballeurs agissant comme des adolescents attardés et trop riches pour leur propre bien.

Le coffret Ballers: The Complete Second Season contient l’intégrale de la deuxième saison, soit dix épisodes de trente minutes sur deux disques Blu-ray, ainsi qu’un code pour télécharger une copie numérique à partir de la plateforme HBO GO. On retrouve peu de matériel supplémentaire sur l’édition, mais chaque épisode s’accompagne d’une courte revuette de trois minutes, où les auteurs et les comédiens principaux de la série approfondissent les thèmes abordés, et les dilemmes auxquels sont confrontés leurs personnages.

Un peu moins percutante et drôle que la première, la seconde saison de Ballers saura toutefois satisfaire les inconditionnels du football, grâce à son regard inédit, et sans trop de complaisance, sur le quotidien des joueurs de la NFL.

6.5/10

Ballers: The Complete Second Season

Réalisation : Julian Farino, Simon Cellan Jones, Seith Mann

Scénario : Stephen Levinson, Evan T. Reilly, Rashard Mendenhall, Steve Sharlet, Rob Weiss, Neena Beber, Zach Robbins
Avec : Dwayne Johnson, Rob Corddry, John David Washington, Omar Benson Miller et Andy Garcia
Durée : 358 minutes
Format : Blu-ray (2 disques)
Langue : Anglais, français et espagnol

Partagez

À propos du journaliste

Patrick Robert

Cinéma, musique, jeux vidéo ou bandes-dessinées, Patrick partage sa passion pour la culture populaire depuis plusieurs années à travers les critiques, les entrevues, ou les textes d’actualité qu’il signe pour de nombreux médias, parmi lesquels le blogue de Ztélé, La Vitrine, Le Coin du DVD, et évidemment, Pieuvre.ca.

Un commentaire

  1. Pingback: Critique Ballers: The Complete Second Season [Blu-ray] - Patrick Robert

Répondre