Le classicisme réussi du INA Wave

0

Pieuvre.ca

En matière de jouets destinés à un public adulte, un surplus d’innovation est parfois superflu. Pas que l’ajout de multiples fonctions vibratoires pouvant être contrôlées par une télécommande soit nécessaire une mauvaise idée, comme la compagnie Lelo l’offre sous la forme des Hula Beads, mais pourquoi vouloir changer une formule qui fonctionne?

Chez Lelo, donc, on a décidé d’offrir une version quelque peu remaniée du traditionnel vibrateur aux « oreilles de lapin » en mettant en marché le INA Wave. L’appareil dispose d’un embout mobile servant à stimuler l’intérieur du vagin, y compris la zone dite du point G, tandis que la deuxième partie se place contre le clitoris. L’ensemble dispose d’une dizaine de modes de vibration, en fonction des intérêts de Madame ou de son ou sa partenaire qui manipule les contrôles.

Ceux-ci, situés à l’extrémité du jouet, sont simples et intuitifs: deux touches permettent de gérer l’ampleur des vibrations, tandis que deux autres changent les modes de fonctionnement. Un bouton central sert, lui, à activer ou éteindre le vibrateur.

Lelo parle du INA Wave comme offrant « un orgasme combiné exceptionnel », et l’entreprise n’exagère pas: la combinaison des modes de vibration et le mouvement de la partie mobile, « semblable à un doigt qui dit « viens ici » » décuple les sensations et amène rapidement à l’extase.

Et puisqu’il s’agit d’un produit Lelo, la qualité de fabrication est au rendez-vous: le jouet est bien entendu livré dans une boîte sobre et discrète, mais l’engin lui-même se décline en douces courbes et dispose d’une surface en silicone délicate qui facilite la prise en main. Comme à l’habitude, le paquet comprend aussi un chargeur, un manuel et une petite quantité de lubrifiant.

Le INA Wave est vendu pour 259,00 $, et la qualité de production et des sensations procurées par ce vibrateur en valent amplement le coût.

Partagez

À propos du journaliste

Pieuvre.ca

Répondre