Demain, le spectacle à ne pas manquer de l’École nationale de cirque

0

Alexandre Provencher

Chaque année, les spectacles des finissants de l’École nationale de cirque font dresser les poils des bras. Leur qualité et remarquable et les finissants circassiens sont emplis de fierté. C’est magnifique à voir, mais c’est surtout un spectacle à ne pas manquer.

Demain, c’est un concert qui traite du déplacement, du voyage, mais aussi, des parcours que l’on emprunte. Thème vaste, certes, qui laisse la liberté à Marie-Josée Gauthier, conceptrice et metteure en piste, de faire briller la cohorte 2016 de l’École nationale de cirque. Bien que ce thème soit exploré inégalement entre les transitions et numéros, on n’y tient pas rigueur puisque finalement ce sont les finissants et leur talent qui importent.

En tout, ce sont près d’une douzaine de numéros qui sont présentés dans ce spectacle. Passant de main à main à l’équilibre et de la jonglerie à la planche sautoir, on sursaute, on rit et on se tient sur le bout de son banc du début à la fin. Quelques accrocs ont ponctué le spectacle. Cependant, ils peuvent être attribuables au stress de la première.

Performances marquantes

L’équilibriste Maria Del Mar Reyes Saez livre une performance sans faille. Accompagnée d’une bossa-nova très bien choisie, elle envoute, littéralement, grâce à chacun de ses mouvements. Sa détermination, mais surtout son grand sens artistique la distinguent. Aussi, les deux numéros de main à main en début de spectacle ont vraiment de quoi impressionner. Les quatre circassiens démontrent une maîtrise exemplaire de leur art. Chapeau bas! Finalement, Noah Nielsen est saisissant dans son numéro de diabolo. Habitant habillement l’ensemble de la scène, il reçoit de chaleureux applaudissements bien mérités.

En sommes, le titre du spectacle, Demain, démontre parfaitement que l’avenir est prometteur pour ces jeunes finissants et que plusieurs opportunités leur seront rapidement offertes. Hâtez-vous à vous procurer des billets, c’est un rendez-vous printanier à ne pas manquer.

Demain est conçu et mis en piste par Marie-Josée Gauthier. Le spectacle est présenté à la TOHU jusqu’au 12 juin.

Partagez

À propos du journaliste

Alexandre Provencher

Répondre