Navigation : Vie tentaculaire

Vie tentaculaire
0

Pandémie, le jeu qui donne la piqûre

Jeu de société particulièrement marquant des dernières années, Pandémie offre un savant mélange de stratégie, de hasard et de travail d’équipe. À condition de ne pas trop se traîner les pieds et d’avoir la chance de son côté.

Vie tentaculaire
0

Un lieu pour tricoter à l’aise et à l’infini

Les portes de la Société Textile sont ouvertes à l’angle de l’avenue du Parc et du boulevard Saint-Joseph à celles qui veulent tricoter et pratiquer des techniques d’artisanat. En entrevue, l’une des trois fondatrices, Amélie Laberge met de l’avant la valeur de transmission de leur entreprise.

Vie tentaculaire
0

Codenames: peu de mots, beaucoup de plaisir

Un bon jeu de société tient souvent à peu de choses: un concept suffisamment original et des règles facilement compréhensibles. S’il est possible de corser quelque peu la chose et d’en retirer un plaisir plus cérébral, des titres comme Codenames représentent une porte d’entrée fantastique pour petits et grands.

Vie tentaculaire
0

Manquer son voyage pour une date d’expiration

Billets d’avion achetés, hôtel réservé, rendu à l’aéroport vous tendez votre passeport pour vous enregistrer… l’agente vous refuse l’embarquement! Votre passeport doit être valide trois mois après votre date de retour pour voyager dans l’espace Schengen.

Vie tentaculaire
0

Les « good vibrations » de Tor 2

Conçu et mis en marché par la compagnie suédoise LELO, le Tor 2 est un anneau vibrant destiné à maximiser le plaisir ressenti par deux partenaires lors de relations sexuelles. Avec un nom pareil, l’engin a décidément des atomes crochus avec Mjöllnir, le marteau du demi-dieu scandinave au nom quasi-identique.

Vie tentaculaire
0

La franchise québécoise rétro s’agrandit

Les casse-croûte du Québec avaient leur identité propre avant l’arrivée des grandes bannières de restauration rapide sur le territoire, d’après le chef Jérôme Ferrer. À partir du Chez Jerry de la Côte du Beaver Hall à Montréal, le groupe Europea compte ouvrir 12 nouveaux restaurants, dont la moitié en Montérégie, cet été.