Célèbrer le printemps à la suédoise

1

La nuit de Walpurgis, ou Valborgsmässoafton, célébrée du 30 avril au 1er mai en Suède, est une fête païenne ancrée dans les mœurs qui a fait du chemin depuis l’Antiquité.

À l’automne, l’Halloween est fêtée aux quatre coins de l’Occident, alors qu’il existe une fête équivalente au printemps dans les traditions du nord et du centre de l’Europe. Venue d’Allemagne au Moyen-Âge, cette fête païenne de fécondité à l’origine puis associée au sabbat des sorcières par la suite, devient catholique en l’honneur de Walpurgis, mère supérieure du 8e siècle canonisée le 1er mai 799.

À l’époque, la population allumait des feux et faisait du bruit pour éloigner les loups bien réels et autres créatures surnaturelles afin de pouvoir sortir leurs animaux d’élevage dès le lendemain. Les jeunes passaient de ferme en ferme en chantant pour recevoir des vivres et de la boisson pour fêter. La nuit de Walpurgis a inspiré des auteurs comme Bram Stoker pour son roman Dracula (1897) et Goethe en fait mention dans son œuvre Faust (1806-1831).

En Suède, les marchands s’en servaient pour souligner le changement de saison dans les villes. Un événement également célébré dans les campagnes, puisqu’associé aux fêtes vikings du printemps. Aujourd’hui, les familles se rejoignent toujours autour de feux de joie la veille du 1er mai, jour férié.

Les étudiants ne manquent pas l’occasion de fêter; leur session tire à sa fin.


Autres contenus:

Les hommes vivent plus longtemps en Islande et en Norvège

Partagez

À propos du journaliste

René-Maxime Parent

Rédacteur en chef de la section Société, René-Maxime Parent s’est joint à Pieuvre.ca en 2014. Sa couverture de l’actualité internationale se partage entre l’Amérique latine et la Scandinavie. Son intérêt pour les arts visuels, le cinéma et l’architecture le conduit à parcourir la métropole québécoise régulièrement.

Un commentaire

  1. Pingback: Les Islandais attendent leur 20e anniversaire pour trinquer - Pieuvre.ca

Répondre