Navigation : Société

Société
0

Deux étudiants ont été tués
par balle mercredi lors des manifestations organisées au
Venezuela par l’opposition contre le président Nicolas Maduro.
L’opposition avait promis mercredi « la mère de toutes les
manifestations » contre le successeur de Hugo Chavez, accusé de
tendances dictatoriales et d’incompétence, dans le cadre d’une
campagne lancée il y a maintenant plus de deux semaines.
Des violences en marge de ces manifestations, qui mercredi
ont rassemblé au total des centaines de milliers de personnes,
ont désormais fait sept morts ce mois-ci.
Plus de 400 personnes ont été arrêtées mercredi, selon l’ONG
Penal Forum. L’opposition a appelé dans la soirée à de nouvelles
manifestations jeudi.
« Même heure, même endroit », a déclaré un des chefs de file
de l’opposition, Henrique Capriles. « Si nous étions des millions
aujourd’hui, demain nous serons plus. »
Un étudiant de 18 ans, Carlos Moreno, qui s’en allait jouer
au football a été pris dans une fusillade mercredi à Caracas, la
capitale, et tué d’une balle dans la tête, ont rapporté des
témoins.
A San Cristobal, près de la frontière colombienne, une
étudiante a été tuée par des hommes à moto à la fin de la
manifestation.
« Nous étions à moto et ils nous suivaient, en tirant », a dit
à Reuters l’ami de Paola Ramirez. « Je l’ai laissée dans une rue
où elle allait retrouver sa soeur et je suis allé cacher la
moto. J’ai entendu des tirs et quand je suis arrivé elle était à
terre. J’ai essayé de la protéger », a-t-il ajouté, à ses côtés.
Le ministère public a annoncé que des enquêtes avaient été
ouvertes sur les deux décès.
L’opposition a attribué les fusillades aux « colectivos », des
partisans en armes du gouvernement fréquemment soupçonnés de
confrontations lors des manifestations.
Les « colectivos », qui se définissent comme des collectifs
communautaires, sont perçus par l’opposition comme des milices
paramilitaires affiliées au Parti socialiste au pouvoir.
A Caracas, des manifestants brandissant des drapeaux
vénézuéliens ont bloqué une grande artère, aux cris de « A bas la
dictature » et « Maduro dehors ». Dans d’autres quartiers, la
police est intervenue avec des gaz lacrymogènes.
Des heurts similaires entre manifestants et forces de
l’ordre ont été signalés dans trois grandes villes de province,
San Cristobal, Puerto Ordaz (est) et Punto Fijo (nord).
Dans tout le pays, des marches ont eu lieu pour réclamer un
calendrier électoral, l’arrêt des mesures répressives à
l’encontre des manifestants et le respect du travail du Congrès,
où l’opposition est majoritaire.

Vie tentaculaire
0

Vous connaissez les cures de printemps à l’eau d’érable? Eh bien, le Détecteur de rumeurs, lui, a été mis au courant de cette « détox naturelle » qui consisterait à boire de l’eau d’érable pour faire un « ménage de printemps intérieur ».

Société
0

La population canadienne vient de franchir le cap des 35 millions d’individus, selon le plus récent recensement, en grande partie grâce à l’immigration qui y joue un rôle clé. Alors que les récents évènements de Québec résonnent encore et que des citoyens réclament même un plan de lutte à l’islamophobie ambiante, l’immigration suscite encore bien des interrogations.

Société
0

Des dossiers sur des crimes de guerre révélant les premières indications de l’utilisation des camps de la mort dans le cadre de l’Holocauste, dossiers qui ont été sortis en douce de l’Europe de l’Est, font partie des dizaines de milliers de documents devant être rendus publics pour la première fois cette semaine.

À la une
0

Qui ne s’est jamais laissé séduire à l’idée que les nouvelles technologies allaient permettre de régler les problèmes politiques par leurs outils de gestion accessibles? Le professeur en études européennes, méditerranéennes et philosophiques de l’Université de New York, Tamsin Shaw passe au tamis le recours au behaviorisme facilité par les nouvelles technologies dans le New York Review of Books du 20 avril.

Vie tentaculaire
0

Un mouvement rebelle prend de l’ampleur au sein d’une société gangrenée par la corruption et le pouvoir absolu. Mais au sein de ces combattants de la liberté, des agents ennemis s’infiltrent et tentent de maintenir la chape de plomb qui pèse sur la nation. Savez-vous vraiment qui sont vos alliés?

Société
0

Alors que le gouvernement Trudeau dépose le projet de loi visant à légaliser la marijuana à des fins récréatives, plusieurs craignent une montée en flèche de la consommation de marijuana, particulièrement chez les jeunes. Statistiquement, il semble qu’il y ait peu à craindre.

À la une
0

Dehors perdure la grisaille d’un printemps qui refuse de s’installer durablement. Mais à l’intérieur des bureaux du magazine Nouveau Projet, situés rue Beaubien, l’heure est tout sauf aux prévisions météo. En prévision de la sortie du nouveau numéro – et de son lancement, prévu mercredi soir à la Société des arts technologiques (SAT), l’équipe s’active à boucler ce qui encore l’être.