Navigation : vaccination

Santé
0

Nouvelles encourageantes sur le front des variants

Coup sur coup, mercredi a apporté deux bonnes nouvelles sur les variants. Une étude préliminaire de Moderna dit qu’une dose « améliorée » de son vaccin — ou une troisième dose — serait efficace contre les variants brésilien et sud-africain. Et surtout, deux suivis des gens vaccinés avec le vaccin de Pfizer tendraient à conclure que ce vaccin serait, jusqu’ici, tout aussi efficace contre les variants britannique et sud-africain.

Santé
0

Hésitation vaccinale et mortelles conséquences

Les travailleurs de la santé contribuent aux décès des personnes âgées en négligeant de se faire vacciner. C’est ce qu’on peut lire dans la dernière édition du bulletin hebdomadaire du Centre de contrôle des maladies (CDC), à partir d’un épisode survenu dans une résidence pour personnes âgées du Kentucky.

Santé
0

Pour gagner contre la pandémie, il faut vacciner plus d’hommes

Aux États-Unis, avec 200 millions de personnes qui ont obtenu leur première dose, la différence hommes-femmes se confirme: les femmes se font plus souvent vacciner que les hommes. Un écart moyen de 10%, avec des pointes approchant les 20% dans certaines régions ou certains groupes de la population.

Santé
0

Non, AstraZeneca n’a pas rebaptisé son vaccin

Le 26 mars, l’Agence européenne du médicament a autorisé le laboratoire AstraZeneca à baptiser son vaccin contre la COVID-19 du nom de Vaxzevria. Immédiatement, certains ont allégué, sur les réseaux sociaux et jusque dans les médias, qu’il s’agissait là d’une opération de camouflage pour faire oublier les mauvaises nouvelles entourant le produit. Le Détecteur de rumeurs explique.

Santé
0

Variants: les moteurs de la 3e vague québécoise

Pas de répit de Pâques pour la COVID-19 au Québec: une nouvelle vague est en train de prendre son élan — ou l’a déjà pris, dépendamment des critères utilisés — propulsée par des variants contagieux issus des mutations du SRAS-COV-2. Peut-on l’empêcher?

Santé
0

Non, la vaccination ne fait pas apparaître des virus plus dangereux

Depuis quelques semaines, plusieurs opposants aux vaccins soutiennent qu’une campagne de vaccination massive favorisera l’apparition de virus plus dangereux, un peu comme l’abus d’antibiotiques a favorisé l’émergence de bactéries résistantes. Ce n’est pas une idée nouvelle, mais elle a été relancée ce mois-ci sur les réseaux, avec une lettre abondamment partagée, notamment parce qu’elle était signée par un virologue. Le Détecteur de rumeurs a vérifié.

1 2 3 6