Navigation : unicef

Si la fermeture des écoles et l’apprentissage en ligne, lorsque possible, font tous deux partie des outils dont disposent les gouvernement pour combattre la transmission de la COVID-19 et ainsi tenter de contrôler la pandémie, les Nations unies soutiennent que cette stratégie pourrait avoir des conséquences importantes, notamment sur les populations plus pauvres.

La situation est de nouveau urgente au Sahel, dans la partie nord de l’Afrique, alors que des millions de personnes sont confrontées à un manque « critique » de nourriture et de moyens de subsistance vitaux, ont dénoncé lundi les Nations unies, qui déplore que le nombre de gens touchés par cette crise alimentaire a augmenté depuis un an, entre autres en raison de l’insécurité et de l’impact des changements climatiques.

Plus de 20 millions: voilà le nombre d’enfants venus au monde, en 2015, avec un poids inférieur à 2,5 kilos. Selon l’Organisation mondiale de la santé, un nouveau-né sur sept est donc affecté par ce problème de santé dès le début de leur vie.

L’UNICEF, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, en appelle aux gouvernements de la planète pour mettre fin aux mutilations génitales des femmes, et ainsi éliminer ce triste phénomène d’ici 2030, épargnant du même coup des dizaines de millions de filles à risque.