Navigation : santé des femmes

Les femmes qui n’ont pas eu accès à un avortement sont plus à risque d’être en couple avec un partenaire violent, sont 4 fois plus à risque d’être dans un ménage dont le revenu est sous le seuil de pauvreté, et sont 3 fois plus à risque d’être sans emploi.

La rumeur voulant que le soya favorise l’apparition du cancer du sein continue de circuler bien que de nombreuses études aient démontré le contraire ces dernières années. Consommer du soya pendant l’enfance fournirait même une certaine protection contre le cancer. Le Détecteur de rumeurs fait le point.

L’UNICEF, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, en appelle aux gouvernements de la planète pour mettre fin aux mutilations génitales des femmes, et ainsi éliminer ce triste phénomène d’ici 2030, épargnant du même coup des dizaines de millions de filles à risque.