Navigation : printemps érable

À la une
1

Le Printemps érable décortiqué, analysé, démonté et déconstruit

Tintamarre de casseroles, manifestations massives, carrés de feutrine épinglés, l’enseignant au collégial en science politique Claude André revient sur l’événement qui a choqué l’histoire du Québec en 2012. L’essai Quand la clique nous manipule, du printemps érable à Donald Trump paru aux éditions Dialogue Nord-Sud aborde le marketing politique du gouvernement Charest, contribuant à polariser les citoyens de façon radicale et, suivant la chronologie, à l’augmentation d’une perte de sens.

Littérature
0

Les cigales, ou si 2012 m’était contée

En pleine grève étudiante de 2012, JP et Dave, deux amis de longue date, partent en road trip aux États-Unis. De son côté, la blonde de JP, Caro, récemment graduée du baccalauréat en enseignement et temporairement catapultée prof au secondaire, traversera, tout comme son copain et l’ami de ce dernier, une phase d’introspection douloureuse.

Idées
0

Carré rouge libéral et autres inepties

Au retour du congé pascal, on apprenait que c’est le président de la commission jeunesse du parti libéral (CJPLQ), Jonathan Marleau, qui va porter les couleurs du parti de Philippe Couillard lors des élections partielles dans Gouin. Ce n’est pas le choix de présenter le président de son aile jeunesse qui mérite particulièrement notre attention, mais plutôt les déclarations qui accompagnaient sa candidature.

À la une
0

25x la révolte, l’expo revendicatrice

La fin de l’Histoire avec un grand H, qu’ils disaient. Et pourtant, plus d’un quart de siècle après la chute du mur de Berlin et la mort annoncée du communisme en Europe, le documentariste et cinéaste Hugo Latulippe démontre, dans sa nouvelle exposition 25x la révolte, que cette affirmation est tout sauf véridique.