Navigation : musique électronique

Leather Terror est bigarré, différent, audacieux par moments, un peu ennuyant par d’autres. Il ne fait aucun doute, cependant, que Carpenter Brut essaye de nouvelles choses, explore de nouvelles avenues.

Made in Timeland occupe une place à part dans le panthéon musicale du groupe australien; une oeuvre majeure, mais sortant aussi à un point tel de l’ordinaire qu’elle échappe à la logique traditionnelle.

Il n’aura fallu patienter que quelques courts mois pour que Magic Sword, le trio de musique électro-fantastique (dans le sens de dragons, épées laser et autres magiciens aux robes couleur néon), présente son plus récent album, Endless. Il ne faut effectivement remonter qu’à novembre dernier pour se rappeler la sortie d’Awakening, deuxième véritable chapitre de cette saga du héros pur et juste luttant contre les forces du mal, son épée magique à la main.

Creature of Doom convie au voyage. Nouveau projet solo de l’auteur-compositeur-interprète David Baldwin, qui collabore aussi au groupe rock indie new-yorkais The Dig, le nom frappe l’imagination. Et le tout premier EP de cette aventure musicale, Tears of Joy, est une véritable tempête d’idées, d’influences et d’expérimentations musicales.

Cela fait-il déjà trois ans que l’album Sigils a déboulé entre nos oreilles? On aurait pourtant pu croire que c’était hier que cet excellent premier disque, alourdi par des sonorités graves et puissantes, nous laissait pratiquement à bout de souffle, après avoir encaissé les douze titres particulièrement agressifs et bien ficelés. Voilà maintenant Swarm, et l’on peut affirmer sans aucun doute que l’artiste établi en Belgique sait y faire en matière de synthétiseurs et de batterie électronique.

Le constat est clair: depuis Cross, sorti en 2007, le duo de musique électronique Justice ébranle les colonnes du temple artistique et cherche constamment à se réinventer. Avec Iris: A Space Opera, les deux musiciens et créateurs français, Xavier de Rosnay et Gaspard Augé, ont tenté de repousser une fois de plus les limites de l’univers musical… avec des résultats hélas inégaux.

Il y a eu le Volume 1; voici maintenant Awakening, le deuxième grand chapitre de la saga du groupe électro-rétro Magic Sword. Un disque un peu plus léger, un peu plus court, mais certainement satisfaisant.

Aux côtés du dôme de la SAT et de la pyramide PY1, le festival international de créativité numérique et musiques électroniques, Mutek accueille pour sa 20e édition l’installation audiovisuelle 360 degrés ISM Hexadome du Institute for Sound & Music de Berlin du 13 août au 2 septembre au Musée d’art contemporain de Montréal (MAC).