Navigation : internet

L’un des problèmes d’algorithme les plus connus est lié au calcul du plus court trajet entre deux points. Une variante plus complexe de ce casse-tête consiste à faire passer la trajectoire au sein d’un réseau changeant, que ce soit un réseau routier ou le web. Pendant 40 ans, des chercheurs ont voulu concevoir un algorithme offrant une solution optimale à ce problème. Maintenant, le chercheur en informatique Christian Wulff-Nilsen, de l’Université de Copenhague, croit avoir trouvé une solution en compagnie de deux collègues.

Le Canada est-il un pays plus avantageux qu’on ne le croyait en matière d’accès à internet? Après les nombreuses comparaisons défavorables avec l’Europe et l’Asie du Sud-Est, par exemple, en matière de prix des forfaits, voilà qu’une nouvelle étude conclut à la fois que le Canada est le deuxième pays au monde où l’accès au web est le plus abordable. La même étude place toutefois aussi les Amériques en queue de peloton pour ce même critère.

On le sait, l’année 2020 en fut une de transformation – et le mot est faible! Et l’une des conséquences de la crise sanitaire, et des fermetures généralisées qui s’en sont suivi, a été ce chambardement des modes de consommation de contenu. Avec cette année pandémique derrière soi, le Fonds des médias du Canada (FMC) tente de prévoir l’avenir. Un avenir qui viendra confirmer des tendances lourdes, oui, mais qui ne viendra pas signer l’arrêt de mort de certains aspects culturels, sociétaux et médiatiques en apparence intouchables.

Si vous êtes sur le point d’acheter quelque chose en ligne et que la seule critique d’un consommateur est négative, il est probable que vous allez repenser votre démarche, non? Il semblerait que le premier avis publié en ligne à propos d’un article peut avoir un effet démesuré sur l’avenir dudit produit. Cela peut même provoquer son échec.

Certains y verront peut-être un incitatif pour se faire vacciner: sur l’application de rencontre Tinder, les mots « vaccin » ou « vacciné » ont augmenté de 258% entre septembre et décembre.

Votre identité – informations personnelles, comptes bancaires, mots de passe et numéro d’assurance sociale, par exemple – est à vendre en ligne. Et il vous en coûtera moins que le salaire horaire moyen pour vous procurer des informations qui ne devraient normalement jamais circuler librement sur le web, révèle une nouvelle étude.

Malgré toutes les mesures pour contrer le harcèlement en ligne, le problème continuerait de prendre de l’ampleur, indique une récente étude réalisée aux États-Unis. Et la même étude révèle aussi que 4 internautes sur 10 sont aux prises avec des trolls et d’autres individus peu recommandables.